Une belle plante grimpante à la croissance super speed, idéale pour végétaliser un treillis, une pergola, un mur. On peut aussi l’utiliser pour cacher vite fait un truc bien moche. Il en existe deux types, l’un annuel (Humulus japonicus), l’autre vivace (Humulus lupulus). Voici comment cultiver le houblon. 

Cultiver le houblon du Japon pour la bière

Vous pouvez cultiver ce houblon juste pour la qualité de son feuillage, pas obligés de vous lancer dans la micro-brasserie ! Mais ce sont bien les fruits des différentes variétés de Humulus japonicus que l’on utilise pour fabriquer la bière. Les fruits sont récoltés en septembre, et prennent la direction des brasseries. ‘Saaz’, très cultivée en République Tchèque, est utilisée pour la pils. ‘Styrian Golding’ caractérise de nombreuses bières de types Belgian Ales et English Ales. ‘Northern Brewer’ est employé pour la confection de bières brunes.  

Houblon - Hortus Focus

©Dimitri Kalioris

Le houblon commun pour nos jardins

Volubile, généreux, poussant vite, Humulus lupulus n’a pas son pareil pour garnir un support en quelques semaines. Semez-le en poquet à partir de la mi-avril. Quand les bébés ont plusieurs feuilles, gardez le jeune plant le plus costaud, éliminez les autres. Vous trouvez aussi le houblon vendu en conteneur. Un seul pied suffit par support ! Attention, il n’aime pas les situations trop chaudes, préfère un soleil doux, voire la mi-ombre. Il a besoin d’un sol riche, bien drainé, supporte le calcaire et pousse bien même en terre argileuse. Si les conditions lui conviennent, il peut grimper beaucoup (6-7 m de haut) et prendre ses aises en largeur (de 2 à 4 m). 

Le houblon est donc un conquérant… dont il faut se méfier. Primo, il a tendance à se marcotter tout seul, ni vu ni connu j’t’embrouille. Deuxio, ce trait de caractère le rend “dangereux” pour les plantes installées à côté de lui. Un rosier – même grimpant – peut vite se retrouver étouffé par le feuillage du houblon !

Comme la grande majorité des plantes vivaces, le houblon perd ses feuilles en hiver. Coupez les tiges à une trentaine de centimètres de haut. Il repart très rapidement du pied au printemps et fleurit de juillet à septembre en grappes (fleurs mâles) ou cônes ovales (femelles). 

Un coup de lumière dans les coins sombres

  • H. lupulus ‘Aureus’ : beau feuillage tout doré au printemps. Il illumine tout ! 
  • H. japonicus ‘Variegatus’ : le feuillage vert est éclaboussé de blanc. La panachure est irrégulière et toujours surprenante ! Certaines feuilles sont d’ailleurs plus blanches que vertes. Souvenez-vous, le houblon japonais est une annuelle. Il faudra en ressemer tous les ans. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial