Il stimule la croissance des plantes et renforce leur résistance aux maladies . Le purin d’ortie est précieux et vous pouvez en préparer maintenant.

Comment préparer le purin d’ortie ?

purin d'ortie - Hortus Focus

©waldenstroem

  • Récoltez les orties (Urtica dioica), si possible avant la floraison. Plus les feuilles sont jeunes, plus elles sont riches en azote (qui favorise la croissance).  
  • Hachez grossièrement feuilles et tiges, et placez dans un récipient en plastique (les orties en décomposition génèrent des acides qui attaquent les récipients métalliques) : 1 kg d’ortie pour 10 l d’eau de pluie. 
  • Vous pouvez couvrir le récipient… ou pas. Si vous couvrez, ne soyez pas surpris par l’odeur très forte (et très désagréable pour certains) à l’ouverture. 
  • Laissez macérer pendant environ deux à trois semaines. Brassez très régulièrement le purin. Quand plus aucune bulle ne se forme, le purin est prêt !
  • Filtrez avec un tissu (un bas nylon fait bien l’affaire également). Stockez dans des récipients en plastique noir, dans un endroit où il ne fait pas trop chaud, à l’ombre. Si le purin est bien filtré, vous pouvez le conserver quelques mois. Non filtré, utilisez ce purin d’ortie dans le mois qui suit. 

Comment et où l’utiliser ?

  • Il faut absolument le diluer avant utilisation. La bonne dose ? Diluez 1 litre de purin dans 10 litres d’eau pour arroser au pied des plantes. Diluez 0,5 l de purin dans 10 litres d’eau si vous l’utilisez en pulvérisation sur le sol ou la plante. 
  • Arrosez au pied de vos plantes à l’arrosoir. Toutes l’apprécient, au jardin d’ornement comme au potager (à l’exception ses pois, fèves, haricots ; les légumineuses n’en ont pas besoin, car elles savent capter l’azote dans l’air). 
  • Vous pouvez pulvériser du purin à intervalles réguliers sur des plantes un peu souffreteuses (cela accélérera la pousse des feuilles). 
  • Évitez de pulvériser le purin sur les feuilles de tomates, de courgette, de concombre… L’ortie ne leur fera pas de mal, mais l’humidité ainsi créée peut favoriser le développement de maladies sur ces plants de légumes. 

Vous avez récolté trop d’orties ?

N’hésitez pas à les jeter au compost, Urtica dioica est un excellent activateur. S’il vous reste un fond de purin d’ortie, versez-le aussi, ça ne peut pas faire de mal. Vous pouvez aussi conserver les orties pour en faire du potage, c’est délicieux ! 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial