Vers le site Giverny-Fondation Claude Monet

Vers la boutique d’Hortus Focus

Glycine tubéreuse, un vieux légume à redécouvrir

Glycine tubéreuse - Apios americana

Très facile à cultiver, la glycine tubéreuse – ou haricot patate – se plante au printemps pour être récoltée à l’automne, après les premières gelées. Chez elle, tout se consomme : les graines comme des petits pois, les tubercules comme des pommes de terre.

 

Apios americana
©Idealites

Ceci n’est pas une glycine…

Si vous ne la connaissez pas, la glycine tubéreuse peut être un peu déroutante… Ses fleurs ressemblent à celles de la vraie glycine (Wisteria), mais elle produit des gousses pleines de pois comestibles et des tubercules pleins de protéines. En fait, les deux plantes n’ont strictement rien à voir l’une avec l’autre. La glycine tubéreuse, c’est Apios americana. Fabacée grimpante (ou rampante), elle est originaire d’Amérique du Nord. Dans le passé, elle a constitué l’une des bases de l’alimentation des Amérindiens puis celle des premiers Européens débarqués sur le sol américain. On l’appelle d’ailleurs “la pomme de terre des Indiens”. 

En Europe, elle est introduite vers le milieu du XVIIe siècle, mais sa culture ne prend pas, car à l’époque il faut attendre deux ans pour récolter les tubercules. Le travail sur la génétique de la glycine tubéreuse a permis de réduire son cycle de culture à un an. 

 

Le cycle de vie de la glycine tubéreuse

  • Apios americana se plante au printemps. Vous trouverez des tubercules sur de nombreux sites, dont celui de Bernard Bureau (Hortiflor). Enterrez les tubercules à environ 5 cm de profondeur. Espacez-les de minimum 80 cm. 
  • Arrosez un peu et oubliez-la sauf de temps en temps un p’tit coup de tuyau au pied de la plante. Surveillez les limaces qui adorent ses jeunes feuilles. 
  • La végétation est généreuse. Laissez-la ramper si vous avez de l’espace. Version grimpante, donnez-lui un support (tipi costaud) ou plantez-la non loin d’un grillage, son feuillage l’habillera en été. 
  • Récoltez après les premières gelées quand le feuillage a grillé.
Apios americana
©James St. John

Direction la cuisine !

Les tubercules sont gros comme des pommes de terre moyennes. Ils sont un peu farineux, et très riches en protéines. Ils se cuisent à la vapeur avant d’être découpés et passés à la poêle. La glycine tubéreuse est également intéressante en purée. Enfin, elle accompagne bien carottes, panais et topinambour dans le pot-au-feu. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Share