Vers le site Giverny-Fondation Claude Monet

Vers la boutique d’Hortus Focus

Pas à pas : bouturer un cactus raquette

bouturer un cactus raquette
©Didier Hirsch

Tous les cactus-raquettes (Opuntia), parmi lesquels le figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica), se bouturent facilement, idéalement entre mai et août. Voici comment pas à pas bouturer un cactus raquette, avec Henri Nardy qui bouture ses oponces dans son jardin de Lunel. 

Ce qu’il vous faut pour bouturer un cactus raquette

  • Des gants bien protecteurs ! Ou du papier journal plié sur plusieurs épaisseurs dans la longueur pour entourer la raquette.
  • Un couteau long, désinfecté.
  • Un ou plusieurs pots pour accueillir les boutures.
  • Du substrat adapté : deux tiers de sable grossier, un tiers de tourbe (ou du terreau de feuilles maison, c’est encore mieux).

1 – Le choix de la raquette

Commencez par choisir la raquette que vous allez prélever. Elle doit être totalement indemne de maladie, ni trop jeune… ni trop âgée.

cactus raquette
©Didier Hirsch
bouturer un cactus raquette
©Didier Hirsch

2 – Prélevez la raquette

Enfilez vos gants et avec le couteau, sectionnez la raquette à un point de jonction. Vous pouvez aussi utiliser un greffoir. Quel que soit l’outil, n’oubliez pas de le désinfecter avant de l’utiliser.

3  – Une, deux ou trois boutures

Dans une raquette, il est possible de faire plusieurs boutures. Trois semble un nombre raisonnable. Posez chaque segment dans une cagette tapissée de papier journal. Laissez sécher ces boutures dans un endroit sec et bien ventilé.

bouturer un cactus raquette
©Didier Hirsch
bouturer un cactus raquette
©Didier Hirsch

4 – Opération rempotage

Installez chaque bouture dans un pot empli de substrat (voir en début d’article). Enfoncez la bouture à 2 ou 3 cm de profondeur, pas plus ! 

bouturer un cactus raquette
©Didier Hirsch
Opuntia rustique
©Isabelle Morand

5 – Laissez faire la nature…

Entreposez les boutures à un endroit lumineux, mais surtout pas au soleil brûlant. Humidifiez le substrat tous les quinze jours. Vérifiez toujours que le substrat est bien sec avant d’arroser.

Si vous habitez dans une région où les Opuntia vivent bien en pleine terre, installez la bouture au jardin. Plantez-la à l’horizontale sur une petite butte, ou à la verticale

Les Opuntia ne forment pas tous des raquettes…

… et ils ne piquent pas tous. Quelques-uns sont même inermes, mais d’autres sont hérissés de piquants. Certains fleurissent, d’autres non. Certains sont rustiques, d’autres super frileux… En voici des très différents. 

Opuntia tunicata : il est originaire du désert de Chihuahua, à cheval sur le nord du Mexique et le sud-ouest des États-Unis. Importé en Australie, il est considéré comme une espèce invasive dans l’état du Queensland.

Opuntia macrocentra violacifolia : des raquettes oui, mais des raquettes qui passent au violet en cas de coup de froid. 

Opuntia bigelovii : on le surnomme l’ours en peluche, mais n’y mettez pas les doigts, il est très piquant. Il ne supporte pas du tout l’humidité hivernale. 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial