La Côte d’Azur fête les jardins !

DR

Le Festival des Jardins de la Côte d’Azur se tient jusqu’au 1er mai prochain. Thème de ce Festival : « Surprenantes perspectives ». J’ai eu la chance de pouvoir faire partie du jury de la presse et de découvrir des jardins sages, des jardins fous, des jardins qui font rêver, et de rencontrer les créateurs de ces œuvres éphémères. Cette édition était parrainée par le présentateur de TF1, Denis Brogniart. Allez, départ pour quelques-uns de ces jardins, notamment les primés ! 

Prix du Jury

La voie Héracléenne, de Nicholas Tomlan

Le paysagiste d’origine américaine, installé en France, a trouvé son inspiration dans une route mythique, la Via Heraclea, qui part du détroit de Gibraltar, traverse les Pyrénées, passe par Narbonne, Nîmes et s’achève au col de Montgenèvre dans les Alpes. Nicholas Tomlan a conçu son jardin autour d’un chemin en pierre orienté vers deux points de solstice. Les pierres, les graviers viennent de carrières locales et les plantes sont quasi toutes méditerranéennes. 

Partenaires : Plantagenêt Plantes, Filippi, Pépinière Gaudissart.

Lieu : Jardin de la Villa Fragonard, Grasse 

©Camille Moirenc /Cote d'Azur France
©Camille Moirenc /Cote d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Coup de cœur du Jury et du Jury de la presse

Ciel, la mer ! de Solène Ortoli

Déjà présente lors de l’édition 2019 du Festival avec son « Impression des songes », Solène Ortoli a de nouveau été sélectionnée pour un jardin très original. Scénographe formée aux Arts Décos de Paris, elle associe ici son talent pour les installations artistiques, son goût du jardin et son intérêt pour les problématiques environnementales (les éléments du jardin sont issus de recycleries ou destinés à être recyclés). Ressenti personnel : c’est un jardin où le regard se perd, la tête s’évade. On est ailleurs, on rêve, on entre dans le miroir…

Partenaires : Arthea Paysages, Les fées contraires, La Forge du Canal, Carrière Gourdon.

Lieu : Jardin de la Villa Fragonard, Grasse

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Prix des Professionnels du Paysage

Entre-là d’Hélène Pépin Paysages – L’Oseraie du Possible Vannerie – Kim Cao Artiste

Il a fallu une équipe de 20 passionnés pour donner naissance – en 5 jours ! – à ce jardin impressionnant, justement récompensé par les membres du jury technique. Une alliance de compétences entre les paysagistes, des vanniers, un Land artist et des Compagnons du devoir. L’équipe de choc a joué avec les bambous, l’osier, les tiges de clématite… pour créer un chemin depuis les racines de la vie à un jardin clos et nourricier en passant par un tunnel qui ménage des ouvertures vers l’environnement extérieur. 

Lieu : jardin Albert 1er, Promenade du Paillon, Nice

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Prix du Jury de la presse

Twistscape de Paola Sabbion et Gian Luca Porcile

La rotation du carré, il fallait y penser ! Rien de tel pour changer la perspective… L’espace se fait alors tridimensionnel et le chemin fascinant. Les plantes, principalement herbacées et de climat sec, accompagnent le mouvement et le passage vers la sortie d’un jardin qui modifie nos perceptions. 

Les partenaires : Vivre en bois, Phytotrend.

Lieu : Jardin Albert 1er, Promenade du Paillon, Nice.

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Coup de cœur des Professionnels du Paysage

Le temple de Wu Chung Maggie et Alejandro O’Neill

Le duo originaire de Hong-kong et d’Uruguay a imaginé un espace très surprenant, à vivre de l’intérieur. Les plantes sont bien choisies, mais n’ont rien de surprenant. En revanche, passer sous les rubans rouges est une expérience à ne pas manquer. Allongez-vous (des coussins sont là pour ça) et laissez votre esprit flotter vers et dans les rubans. L’impression d’être seul au monde ou en partance vers un autre univers…

Partenaires : Soti Design Studio Limited.

Lieu : Jardin de la Villa Rothschild, Cannes.

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Prix Greendeal

Effervescence et réminiscence d’un jardin classique d’Antoine et Sybille du Pelloux, et Louise Rué

Mais que de bonnes idées dans ce jardin dont tous les matériaux sont sourcés et seront récupérés et réutilisés après le démontage des jardins éphémères ! Les créateurs revisitent le jardin « classique », imaginent nos jardins de demain (ou d’aujourd’hui déjà) : moins ou plus du tout de tonte, arbres et arbustes pour lutter contre les îlots de chaleur, essences ignifuges pour contrer les ravages des incendies. 

Partenaires : La Ressourcerie fondation de Nice, pépinières locales. 

Lieu : Jardin Albert 1er, Promenade du Paillon, Nice

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Mes autres jardins préférés

Red Forest- Forêt rouge, de Michael Damien

Une série de cercles de verdure qui, chacun, abrite des plantes particulièrement économes en eau (sélection remarquable). Peinture écologique sur les piquets en bois. 

Lieu : Jardin de la Villa Rothschild, Cannes.

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Peu importe aux butineurs, de Quentin Aubry et Zeger Dalenberg

Un jeu d’anamorphoses par l’implantation d’hôtels à insectes. À noter le travail sur la couleur des plantes utilisées dans la perspective : chaudes d’un côté, pastels de l’autre. Au centre du jardin, les teintes ne sont ni totalement chaudes, ni totalement pastel.

Lieu : Jardin Biovès, à Menton.

Une épopée azuréenne, Espaces verts de la ville de Nice, jardin hors-concours

Totalement emballée par le travail réalisé par le service des Espaces verts. Un panorama à 360°C (photo réalisée depuis le mont Macaron), un chemin spiralé qui nous emmène à la découverte des deux types de végétation de la région toute proche : la garrigue et les sous-bois. 

Lieu : jardin Albert 1er, Promenade du Paillon, Nice

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Fire : The surprising Gardener, d’Amber Myers, Studio Fish & Pot

Le feu et le vent sont au centre de ce jardin. Le feu ravage, mais les espèces pionnières ne tardent pas à s’installer après un incendie. Le vent est un sculpteur, on parle d’anémomophose. Les arbres et arbustes deviennent des œuvres d’art. Destruction et renaissance sont ici parfaitement rendues.

Lieu : Terrasses du Casino, Monaco.

 

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Un Festival très vert

Les jardins étaient notés sur plusieurs critères : conception/originalité, choix des végétaux, apparence, performances techniques et jardin éco-responsable. Ce dernier critère a été on ne plus respecté ! 

Nombre de jardins ont utilisé des matériaux biosourcés ou recyclés. 

Les paillages divers et variés étaient présents dans tous les jardins. Le broyat utilisé par exemple par Entre-la sera donné à des communes proches de Nice. 

Luminaires fabriqués à partir de matériaux bruts recyclés (The Blue Tite Garden, à Menton)

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Les hôtels à insectes seront offerts à la ville de Menton et des associations locales (Peu importe aux butineurs)

Les matériaux de Ciel, la mer ! (Grasse) ont été choisis pour être réutilisés dans d’autres projets.

Teinture naturelle (Le Temple, Cannes) et peinture écologique (45 degrés, Antibes)

Bois brûlé et cendres récupérés après un incendie dans le Périgord où est implanté le paysagiste Franck Serra (Ren&Sens, Antibes)

Les éléments de Red Forest (Cannes) seront mis à disposition d’une communauté, espaces verts ou autre structure

©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Fourniture des plantes par des pépinières locales. 

Au démontage, les plantes seront données à des associations locales.

Les matériaux non biodégradables seront réutilisés par des jardins associatifs.

La Jetée ©Camille Moirenc / Côte d'Azur France
La Jetée ©Camille Moirenc / Côte d'Azur France

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

150 Shares 1.2K view
Share via
Copy link