Incroyables escargots !

escargots

Nous allons vous présenter aujourd’hui une étude très intéressante parue il y a quelques jours dans Natürlich. Menée conjointement par le département de zoologie avancée de l’université libre de Strasbourg et une grande marque d’agroalimentaire (dont nous tairons le nom), elle consiste à mieux connaître les mœurs de ces délicieux gastéropodes. Il s’agit de comprendre leur vie secrète pour les rendre notamment plus goûteux et améliorer la célèbre recette de la tarte feuilletée aux escargots, spécialité alsacienne reconnue.

Natürlich est une revue scientifique alsacienne très ancienne, fondée par l’arrière-arrière-arrière-arrière-petite-fille de Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg (surnommé Gutenberg). Les articles sont tous rédigés en alémanique et en francique rhénan. Lorsqu’ils sont d’importance, ils sont traduits en anglais (NDLR). Nous nous en sommes procuré un exemplaire.

 

natürlich

Une étude très innovante

Robert Allen Zimmerman, le directeur de recherche, et son équipe ont décidé de “pucer” plusieurs centaines d’escargots par radio-identification (RFID). Cette technologie autorise le marquage par de minuscules radio-étiquettes, très adaptées à la taille des escargots de Bourgogne sauvages (Helix pomatia). Très présents en Alsace, ces derniers sont utilisés pour le plat en question.

La chasse est ouverte !

Début du printemps. Tout le labo, secondé par celui du département de biologie comportementale de la faune sauvage, est parti dans les forêts du Neuhof et de la Robertsau pour capturer les précieux cobayes sujets. Au bout de quelques heures, le quota était atteint. Sur place, ils sont vite marqués et vite relâchés. Aucun escargot n’a apparemment souffert, selon la cellule psychologique mise en place.

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

Tout est prêt

Devant les écrans de contrôle et sur le terrain, le suspense est intense. Les chercheurs les traquent sans relâche. Où errent-ils ? Dans quels états sont-ils ? Que mangent-ils ? Comment se retrouvent-ils ? Quels sont les signes de leurs affinités réciproques ? Certains se détestent-ils ? Les notes ; les images ; les tonnes d’information et de données s’accumulent. Mais peu à peu les escargots sortent des radars et s’évanouissent dans la nature…

iStock-écran-radar-601150690-ok-DamienGesojpg
Hérisson / 1er avril
©Clémence Bajeux

Et soudain, ça dérape…

Première anomalie. Un escargot suit un itinéraire assez spectaculaire de 50 m en une nuit avant que l’équipe ne perde le signal. Les gardes forestiers sur place retrouvent sa trace… dans l’estomac d’un hérisson ! Quelques dizaines subiront le même sort dans les jours qui suivirent.

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

Seconde fait troublant. Des escargots quittent soudainement l’Alsace et filent plein sud vers Gibraltar. La LPO ayant pris le relais annonce avoir retrouvé les puces sur des cigognes…

Cigogne / 1er avril
©ABBPhoto

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

Crapaud / 1er avril
©CreativeNature_nl

Autre ratage de taille

Les crapauds adorent les escargots. Nous vous laissons deviner la suite…

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

Au quatrième flop, il sera la taupe

Connaissez-vous un petit mammifère quadrupède insectivore qui creuse des galeries et détruit les pelouses ? Facile. La taupe se nourrit essentiellement de vers de terre, mais ne dédaigne pas un petit escargot comme dessert, et pas seulement à Pâques… Les rangs de gastéropodes se clairsèment.

Taupe / 1er avril
©Santia2

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

C’est l’hécatombe…

Les orvets maintenant

Ce petit lézard aux pattes atrophiées mange des cloportes, des chenilles, des larves et des vers. À l’occasion, des limaces, des escargots (comme nous, finalement).

Les lézards s’en délectent

Robert Allen Zimmerman s’arrache désormais les cheveux…

Même les gentils vers luisants, 

que l’on retrouve dans le film d’Isao Takahata (Le tombeau des lucioles) s’en font péter la sous-ventrière. Un mythe s’effondre…

Orvet / 1er avril
©pilipenkoD
Lézard / 1er avril
©Musat
Ver luisant / 1er avril
©Igor Krasilov

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

Le saviez-vous ?

Les carabes et les staphylins s’attaquent également aux escargots, mais détestent les puces (surtout RFID). L’équipe du directeur Robert Allen Zimmerman l’a appris à ses dépens, elle qui a dû fouiller dans l’herbe pour récupérer les minuscules précieux émetteurs abandonnés par ces redoutables prédateurs.

Carabe / 1er avril
©Stefan Rotter
Lézard / 1er avril
©Musat

🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌🐌

La cerise sur le gâteau

Les poules des élevages voisins ont achevé les espoirs de l’équipe de recherche…

poules et coqs brahma - hortus focus
©ivonnew

La spirale de l’échec

Résultats des courses, tous les escargots ont disparu. Qu’ils reposent en paix. L’étude est abandonnée par le directeur qui a, heureusement pour nous, d’autres idées dans son panier. À suivre, donc…

Moralité. “Qui a dit qu’il fallait tremper une souris verte dans l’huile, puis dans l’eau, pour en faire un escargot tout chaud ? Et pourquoi ?”. Vous avez 4 heures.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

230 Shares 2K views
Share via
Copy link