Fabriquez vos shampoings naturels

Calypsoart

Depuis l’Antiquité (au moins), on se lave les cheveux et à chaque pays ou continent, ses ingrédients et habitudes. Si vous n’avez pas envie de claquer des sous en shampoings bio ou pas bio, on vous livre quelques recettes toutes simples héritées.

C’est pas nous les rois du shampoing… mais quand même !

Les Français ont souvent une image de peuple un peu cracra. C’est mérité côté cheveux surtout au XVIIIe siècle. Imaginez les bestioles grouillant sous les perruques des nobles. La perruque permettait aux riches de planquer leur chevelure mitée. Chez les pauvres, les poux vivaient en toute liberté…

En 1943, l’Oréal commercialise le premier shampoing liquide qui mousse.

©RockingStock
©RockingStock

Les Anglais et le shampoo

Ce sont les Anglais qui introduisent le mot « shampoo » à la fin du XVIIIe. Ils mélangent du savon noir à des plantes et se nettoient les cheveux avec ce mélange. Résultat : moyen ! Les cheveux restent collants, pas beaux.

Sissi cocotte

Se laver la tête avec des œufs battus avec du rhum semble avoir eu la faveur de nombreuses têtes sales. On raconte que l’impératrice Sissi dont la chevelure était très longue avait besoin d’une préparation à base d’une trentaine d’œufs battus dans du cognac pour avoir en permanence de si beaux cheveux.

Le shampoing naturel à la Sissi

  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 c. à soupe de rhum (ou de cognac)
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de jus de citron

Préparation : mélangez tous les ingrédients, massez vos cheveux, rincez.

Peinture de Franz Xaver Winterhalter
Peinture de Franz Xaver Winterhalter
©Isabelle Morand (Saqqarah)
©Isabelle Morand (Saqqarah)

Recettes d’ailleurs

Dans l’Égypte ancienne, on ne s’embarrassait pas trop des cheveux. Pour éviter les poux et autres désagréments, homme ou femme, on se rasait la tête avant d’adopter une perruque. Affaire réglée. Ceux qui voulaient absolument conserver leurs cheveux et les laver mélangeaient de l’eau et du jus de citron ou de l’eau et du vinaigre.

Au Maroc

On continue d’utiliser le ghassoul, une argile volcanique présente dans la région du Moyen Atlas. C’est un produit vraiment magique qui se présente en poudre dont on fait une pâte. Le ghassoul n’attaque pas le cuir chevelu, il est parfait notamment pour les cheveux à tendance grasse. En plus ça ne coûte pas cher. On peut aussi l’utiliser pour confectionner un masque de visage.

©CalypsoArt
©CalypsoArt

Les Amérindiens utilisaient de la racine de yucca. Ils les écrasaient, les trempaient dans de l’eau puis se lavaient les cheveux.

Fabriquer son shampoing sec

  • 1 c. à soupe de cacao dégraissé
  • 1 c. à soupe de maïzena
  • 1 c. à soupe d’argile blanche.

Préparation : mélangez les trois ingrédients, appliquez, répartissez bien, laissez poser 10 minutes. Brossez au-dessus du lavabo pour ne pas mettre de la poudre partout. 

Shampoing tout doux

  • 1 c. à soupe de copeaux de bois de Panama
  • 500 mg de gomme de xanthane
  • Huile essentielle de lavande vraie
  • 60 ml d’extrait de pépins de pamplemousse

Préparation : versez les copeaux dans 1 l d’eau, faites bouillir pendant 10 min et laissez infuser 2 h minimum avant de filtrer. Puis, ajoutez la gomme, fouettez, ajoutez 10 gouttes d’huile de lavande et l’extrait de pépin de pamplemousse. Remuez. Ce shampooing se conserve pendant 15 jours à température ambiante. 

Shampoing à l’argile verte pour cheveux gras

  • 2 c. à soupe d’argile verte
  • 1 c. à soupe d’huile de jojoba
  • 20 g de copeaux de savon de Marseille
  • 1 c. à soupe de bicarbonate de soude
  • 40 cl d’eau

10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé

Préparation : passez les copeaux au mortier jusqu’à obtenir une poudre. Dans une casserole, faites chauffer (à feu moyen) l’eau et la poudre de savon. Le mélange doit être homogène. Laissez refroidir avant d’ajouter le bicarbonate, l’argile et l’huile essentielle. Remuez bien avant d’ajouter l’huile de jojoba. Appliquez sur les cheveux, laissez agir quelques minutes, massez et rincez.

Shampoing antipelliculaire

  • 1/2 tasse de savon de Marseille liquide
  • 2 c. à soupe d’huile d’amande douce.
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.
  • 2 c. à soupe d’eau distillée.
  • 1/2 tasse d’huile de noix de coco
  • 2 c. à soupe de beurre de karité fondu
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix 

Préparation : mélangez le savon, l’huile d’amande douce, l’huile de noix de coco et l’huile essentielle d’arbre à thé. Puis ajoutez l’eau distillée et le beurre de karité. Terminez par vos 20 gouttes d’huile essentielle préférée. Recette trouvée sur econo-ecolo.org

Shampoing potager express ! Pelez un concombre, mixez-le avec 100 ml de jus de citron et zou, lavez-vous la tête. 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

104 Shares 2.9K views
Share via
Copy link