Mandelieu-la Napoule, capitale du Mimosa

À deux pas de Cannes, en bord de mer, Mandelieu-la Napoule se transforme pendant les deux premiers mois de l’hiver, en véritable capitale du mimosa. Du 14 au 18 février 2024 s’y déroulera la fameuse Fête du Mimosa avec comme thème Les Jeux Olympiques en folie. Au programme : un grand banquet et un concert inaugural. Des défilés, des parades lumineuses, des corsos fleuris. Un carnaval des enfants, des déambulations, des expositions et le fleurissement des rues et des marchés. 

Nous y serons et vous raconterons ce que nous avons vu, en texte et en images !  En attendant et pour patienter, si vous êtes dans la région, voici quelques plaisirs nature ou “mimosés” à vous offrir sur place, sans modération…

Balade secrète dans le massif du Tanneron

Dans ce massif considéré comme la plus grande forêt de mimosa d’Europe, on peut faire de nombreuses randonnées. Certaines sont moins connues, telle celle du vallon de la Vernède, facile et modulable (de 5 à 25 km), sur la colline du Capitou. Pour cela, on peut être  accompagnés par différents guides telle Maddy Polomeni, férue de botanique. Elle vous apprendra l’histoire de l’espèce qui prospère ici, Acacia dealbata, introduite d’Australie par les Anglais au XVIIIe siècle, puis qui s’échappa de ses champs de culture pour envahir tout le massif ! Cette balade qui croise le chemin de Saint-Jacques de Compostelle pourra se terminer par une délicieuse dégustation de sirop de mimosa fait maison. Les marcheurs attentifs trouveront aussi ici là des arbousiers avec quelques fruits à leurs branches. Et chacun pourra rapporter un joli bouquet jaune…

Maddy Polomeni devant un Acacia dealbata ©Valérie Collet
Maddy Polomeni devant un Acacia dealbata ©Valérie Collet

L’arboretum du mimosa

Le petit parc Emmanuelle de Marande a récemment été donné à la ville de Mandelieu-La Napoule qui, en 2020, y a planté une centaine d’espèces de mimosas issues de la collection de référence de Julien Cavatore, dans le Var. ‘Le Gaulois’, ‘Mirandole’, ‘Bon accueil’, floribunda, mimosa des Quatre saisons… Tous ces spécimens permettent d’observer les différences de feuillages (allongés, bleutés, etc.), de port ou de floraison. Ces arbres, encore très petits pour la plupart, intéresseront surtout les botanistes et les passionnés, car le parc ne prendra toute son ampleur que dans quelques années. Ils trouveront aussi là un ensemble de panneaux illustrés de vieilles photos, éclairant les mille facettes du mimosa. De la coupe au conditionnement. Du forçage à la production ou à l’histoire des mimosistes. 

Acacia baleyana 'Maréchal Joffre' ©Valérie Collet
Acacia baleyana 'Maréchal Joffre' ©Valérie Collet

Le château de la Napoule et son jardin remarquable

Ce château du XIVe siècle fut acheté dans les années 1920 par un couple d’Américains, Marie et Henry Clews, qui le restaura et y recréa un joli petit jardin méditerranéen. Ce lieu superbement situé en bord de mer et qui accueille aujourd’hui des artistes en résidence via la la Napoule Art Foundation, est plein d’atmosphère. On en découvre les espaces intérieurs meublés à l’ancienne, l’atelier et les étranges œuvres du maître des lieux qui était sculpteur. Le jardin est la réalisation de Marie : un petit bijou très dessiné offrant des perspectives et des ambiances sans cesse renouvelées. Des colonnes en pierre et éléments antiques jalonnent le parcours. On y a même déniché un petit pamplemoussier au bord d’un bassin. Pour la Fête du Mimosa, on  pourra y découvrir un énorme coeur créé par le fleuriste parisien Olivier Gental, à partir des petits pompons jaunes.

https://www.chateau-lanapoule.com/

Jardin du château de La Napoule ©Valérie Collet
Jardin du château de La Napoule ©Valérie Collet

Le golf Old Course de Mandelieu-la Napoule 

On peut y jouer au golf, y déjeuner en terrasse ou simplement admirer ses arbres assez incroyables : des chênes-liège, mais aussi quelque 4000 pins. Certains ont entre 300 à 400 ans et ont précédé cet établissement qui fête son 130eanniversaire. Tous font un peu les fous avec ce bâtiment de style anglo-normand qui, dans l’une de ses salles, est traversé par deux énormes spécimens ! Une curiosité qui montre que la nature, parfois, reprend ses droits…

https://www.golfoldcourse.com/index.php

Pin parasol au restaurant du Golf Old Course ©Valérie Collet
Pin parasol au restaurant du Golf Old Course ©Valérie Collet
Tarte Mimosa ©Valérie Collet
Tarte Mimosa ©Valérie Collet

La tarte Mimoasis 

À cette période de l’année, la tarte au mimosa règne en vedette sur le menu du restaurant gastronomique L’Oasis, pouvant aussi s’acheter dans sa boutique. Toute auréolée de jaune, cette douceur iconique du chef pâtissier Mathieu Marchand, séduit les papilles par ses notes suaves d’amande douce, de chocolat blanc et de fleur d’oranger. Subtilement rehaussées par l’acidité d’un onctueux cheese-cake et le croquant de quelques cacahuètes caramélisées…

D’autres douceurs aux arômes de mimosa comme le macaron ou de petits cornets à la crème séduiront aussi les gourmands !

www.domainedebarbossi.fr

Villa et jardin, expo Mimosa, balade sur la Siagne…

La villa Logis d’Azur est une maison des années 30 entourée d’un joli petit jardin animé de sculptures. Du 14 février au 24 mars 2024, on pourra y admirer une cinquantaine de photos de Clara Martinez Thedy sur le travail des mimosistes, les paysages environnants et le carnaval du Mimosa (exposition “Mimosa Carnaval”). Enfin on pourra finir cette escapade à Mandelieu-la Napoule par une balade en bateau électrique sur la rivière de la Siagne (ne demande pas de permis). Une petite épopée tranquille et silencieuse pour observer les canards et les arbres se mirer dans l’eau. La douceur de vivre…

Au Fil de l’Eau (tél. : 06 81 77 55 00) et Villa Logis d’Azur (26 av. Henry Clews)

Jardin de la villa Logis d'Azur ©Valérie Collet
Jardin de la villa Logis d'Azur ©Valérie Collet

Plus d’infos 

Toutes les informations sur la Mandelieu-la Napoule et la Fête du Mimosa : l’Office du Tourisme et des congrès de Mandelieu, en cliquant ICI ou LA

Informations sur la Côte d’Azur : ICI 

Comment s’y rendre 

Depuis Paris, en train (plus écologique et met à peu près autant de temps que l’avion) : 6 heures environ. Sinon vols Air France ou Easy Jet.

Se loger

Hôtel Pullman Mandelieu Royal Casino****

Situé au bord de la mer avec sa petite plage et sa piscine. Vastes chambres (certaines avec vue). Excellent buffet de petit déjeuner.

Se restaurer

Le Blue Lemon à l’hôtel Pullman. Très bonne cuisine à partir de produits locaux et de saison par le chef Cedric Milliot. Viandes, poissons, plats végétariens avec une touche asiatique.

Le Sweet beach. Bon et agréable, avec grande terrasse sur la plage. Viandes, poissons frais… En photo: loup grillé, sauce tomate et légumes.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap