L’édition 2017 du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire a offert une “carte verte” à Plantes et Cultures. Les pépiniéristes de l’association ont tous retroussé leurs manches pour créer Pluriel et singulier, un jardin dans lequel une “canopée” peuplée d’orchidées veille sur près de 2000 végétaux ! Interview de Didier Fogaras (Créa’Paysage) qui a suivi l’aventure de bout en bout.

Didier FogarasHortus Focus. Chaumont-sur-Loire, c’est une première pour vous ?

Didier Fogaras. À titre personnel, c’est ma seconde expérience à Chaumont. J’ai, voilà quelques années, participé à la création d’un jardin basé sur l’idée d’une ville déstructurée où les plantes poussaient dans le béton. Un jardin monochrome, planté en grande partie de fougères et de graminées. Rien à voir avec le jardin d’aujourd’hui !

C’est le sixième jardin éphémère réalisé par l’association. Quelles ont été les principales étapes de cette création ?

En novembre dernier, nous nous sommes retrouvés à Chaumont avec Amélie Tura, Arnaud Travers, Christian Crépin pour imaginer le jardin. On a tout de suite pensé “bouquet” ; on a imaginé un boa central qui nous entoure avec douceur et délicatesse, qui écarte les importuns et invite ceux qui ont envie de venir, on s’est dit qu’il fallait que les fleurs montent et descendent… Chacun est reparti de son côté et nous avons achevé le croquis pendant le voyage du retour ! Puis, nous avons choisi les plantes en fonction de leur hauteur, de leurs couleurs (du blanc, du rose et un peu de bleu), de leur capacité à fleurir jusqu’en novembre, mois de la fermeture du Festival. Mi-décembre, le feu vert a été donné aux 18 pépiniéristes pour mettre les plantes en production. En février, nous avons façonné la parcelle, ajouté du mélange terreux. Il faut savoir que la terre est bien tassée à la fin de l’édition précédente. Et en mars, nous avons installé une grande partie des plantes.

 

Jardin pluriel et singulier ©Plantes et Cultures

 

Qu’est-ce qui vous motive dans une telle réalisation ?

Avant tout, nous sommes tous désireux de faire connaître au plus large public possible la diversité végétale, la production française. Nous sommes des passionnés de végétaux, nos pépinières sont installées partout en France, nous produisons nos plantes. Le grand public achète toujours les mêmes plantes… Notre message est le suivant : venez visiter nos pépinières, nos jardins, découvrir notre savoir-faire. Nous sommes là aussi pour vos aider dans vos choix, vous conseiller.

Quelles plantes peut-on voir ou découvrir dans le jardin ?

Des vivaces, des annuelles, des arbustes… La palette végétale est large, composée de plantes communes et plus rares. Des lis des incas, des bouleaux blancs, de grandes marguerites, un pin mugo à tailler tout au long de la saison, des bougainvillées, des thyms couvre-sol, des succulentes, des clématites acrobates, des bambous de 12 m de haut au pied desquels sont installées des petites orchidées Disa. De la diversité, encore et toujours !

Verra-t-on bientôt un septième jardin éphémère ?

La RHS (Royal Horticultural Society) a retenu notre projet pour l’édition 2018 du Chelsea Flower Show ! Une nouvelle aventure s’annonce, il nous reste à trouver le budget nécessaire à sa réalisation !

 

 

 

  • Plus d’infos sur Plantes et Cultures et la localisation des 18 pépinières, c’est PAR ICI !
  • Flower Power, le pouvoir des fleurs. Festival international des jardins, à Chaumont-sur-Loire. Les infos, c’est PAR LÀ !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.