Non, non, pas de bousculade ! Inutile de sortir les outils en cette période, mais c’est le bon moment pour lancer les plans des futures grandes manœuvres.

Plongez dans les catalogues, réfléchissez à vos envies, tenez compte de vos dates d’absence (eh oui, inutile de semer de bonnes choses si vous partez en vacances au moment des récoltes, sauf si votre charmant voisin est sur place pour en profiter…) et surtout, ne voyez pas trop grand. Oui, bien sûr, le potager au cœur de l’hiver est souvent un espace assez vide ; pour l’an prochain, prévoyez de semer des engrais verts (moutarde, vesce, mélange spécifique) pour ne pas laisser la terre nue… Et soyez optimistes, dès avril-mai, cet espace va se remplir très, très vite et vous risquez d’être débordé et démoralisé par l’ampleur de la tache.

Beau même au cœur de l’hiver

©arnaldo-aldana

Alors, avancez dans l’ordre. Notez tout, avec les dates de semis et la durée du cycle de la plante ; cela va vous permettre d’échelonner les récoltes. Et prévoyez l’évolution des cultures sur plusieurs mois. Ainsi, au cœur de l’hiver, vous verrez qu’il existe une belle gamme de verts, de vert jaune, de vert bleu avec la présence des poireaux, des choux, des salades d’hiver (type Sucrine), des feuillages d’artichauts et des plantes aromatiques. En cette fin janvier, un petit tour au potager m’a montré qu’apparaissent déjà les nouvelles pousses de l’oseille, de la ciboulette, de l’absinthe, de l’angélique, du fenouil, du cerfeuil vivace… Et subsistent les feuillages du romarin, de la sauge, des différentes espèces de thym, des fraisiers… Bref, déjà tout un petit univers de parfums qui enchantent nos plats et servent à structurer les carrés et les planches.

Les graines à privilégier

Il reste alors à imaginer les futurs radis, carottes, navets, tomates, basilic, courgettes… et c’est maintenant que vous pouvez choisir les graines, particulièrement dans les catalogues qui mettent en avant les variétés anciennes et les espèces locales, celles qui sont adaptées à votre climat. Une dernière chose : pensez aux fleurs qui apportent de la couleur, matière à réaliser des bouquets et complices des légumes dans la lutte contre les ravageurs ! C’est tout bénéfice… 

 

 

Caroline cultive son potager en carrés dans le Pas-de-Calais. Elle est Guide nature sur le site des 2 Caps, sur la côte d’Opale et organise des balades personnalisées pour des petits groupes. Vous pouvez la contacter via sa page Facebook Guide Nature

 

 

 

Lien vers l'Hortus Shop Saint-Valentin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.