Des arbres envahis de toiles de soie blanche, des cocons où grouillent des dizaines de chenilles, des fils qui pendent jusqu’à terre… Les hyponomeutes sont à l’œuvre sur les fusains. Un tableau d’horreur dont les arbres se remettent pourtant très vite ! 

Le fusain d’Europe n’est pas le seul à être touché par les chenilles de ces espèces de papillon de la famille des Yponomeutidae. Les saules, les rhamnus, des arbres fruitiers comme les pommiers font partie de leurs victimes. En cas d’infestation massive, les arbres peuvent être totalement défoliés. L’hyponomeute ne tue pas l’arbre, il ne le met même pas en danger. Dans la campagne, il n’y a évidemment rien à faire. Au jardin, il est possible d’agir. En prévention ou après l’attaque.

ravageur fusain

©sarefo-wikipedia

Le cycle de vie de l’hyponomeute

Hiver : les larves passent la mauvaise saison au chaud dans un bouclier de protection brunâtre.

Printemps : quand les arbres débourrent, les chenilles s’installent sur les feuilles et le grignotage démarre. Parallèlement, elles tissent de grandes toiles, reliées entre elles comme un immense réseau routier. Ces toiles les protègent de leurs prédateurs (les oiseaux), de la pluie et du vent ! Quand elles ont tout boulotté, elle tisse des fils tout fins, mais super résistants qui descendent jusqu’au sol. Elles empruntent cet ascenseur pour gagner un autre arbre et festoyer ailleurs ! 

Été : Nymphose de ces papillons nocturnes qui se reproduisent tout de suite. Les mâles meurent après l’accouplement. Les femelles, qui vivent environ 2 mois, pondent entre juillet et août une trentaine d’œufs sur les écorces des arbres. 

Bon à savoir : ces chenilles ne sont pas urticantes.

 

Comment prévenir les dégâts au jardin ?

  • Surveillez attentivement les plantes sensibles (fusain, saule, aubépine, arbres fruitiers).
  • En hiver, badigeonnez les troncs au lait de chaux (blanc arboricole).
  • Au printemps, installez dans les pommiers des pièges à phéromones.
  • Attirez les oiseaux qui raffolent des chenilles.
hyponomeute du fusain

©weisschr

Comment agir en cas d’attaque ?

  • Si vous repérez quelques nids, taillez les rameaux attaqués (mettez des gants même si les chenilles d’hyponomeute ne sont pas urticantes).
  • Si l’attaque est plus importante, pulvérisez du Bacillus thuringiensis ou du purin de fougère ou une infusion de tanaisie

 

 

 

 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.