On connaissait déjà la plante au goût d’huître, celle au goût de champignon de Paris, la menthe banane, la sauge cassis… Voilà une plante au goût du fromage préféré des Français : le camembert ! Originaire d’Asie, elle est très facile à faire pousser en pot ou en plein terre.

Cette plante insolite a deux noms latins quasi impossibles à retenir : Hondbesseion lanuginosum ou Paederia lanuginosa (cours de latin fini pour aujourd’hui, allez on respire !). Elle est beaucoup utilisée dans la cuisine vietnamienne, parfume les soupes ou le riz. On la consomme également pour ses vertus médicinales ; elle soulagerait les douleurs de l’arthrite, celles de l’estomac et faciliterait la digestion. Bref, une plante belle et bonne à la fois. 

C’est quoi cette histoire de camembert ?

Il suffit de mâcher une feuille crue pour se rendre à l’évidence : le goût du fromage est bien là. Pour certains, il tire vers le Livarot, mais pour la majorité des goûteurs, on a bien à faire au camembert. Pas du vieux camembert proche de l’ammoniaque, mais un camembert affiné, savoureux. Désolée pour les lecteurs atteints de tyrophobie…

 

Faites pousser votre fromage

La plante fromage est une cousine du caféier, du gardénia et de l’aspérule odorante (ah ! la grande famille des Rubiacées, 10 000 espèces, 600 genres…). 

©Alsagarden

  • Culture en pleine terre : elle pousse très rapidement, se comporte comme une liane, il faut donc lui prévoir un support, des tuteurs ou un arbuste dans lequel elle pourra grimper. Taillez-là pour la maintenir à portée de cueillette (elle supporte vraiment bien la taille et refera rapidement de nouvelles pousses). Donnez-lui une situation ensoleillée et à l’abri des courants d’air. Arrosez régulièrement. Paillez le pied pour maintenir l’humidité en été. Sa rusticité est moyenne ( – 10°C tout de même) ; n’hésitez donc pas l’hiver à protéger son pied en cas de grand froid. 
  • Culture en pot sur terrasse et balcon et à l’intérieur : pas de raison de s’en priver, car la plante-fromage se montre à son aise en pot. Laissez-la crapahuter, grimper sur une rambarde bien exposée par exemple. Si vous la cultivez comme plante d’intérieur, donnez-lui l’exposition la plus lumineuse possible et installez des tuteurs sur lesquels elle va adorer s’accrocher. Maintenez sa hauteur et sa silhouette par quelques coups de sécateur, elle ne vous en voudra pas !

Dans un cas comme dans l’autre, vous pouvez cueillir les feuilles à longueur d’année !

Avec du tofu ©Alsagarden.com

Et zou, en cuisine, 5 recettes express

  • Sur une tartine : Ciselez les feuilles crues, disposez-les sur du pain grillé très légèrement beurré. 
  • Au petit-déjeuner (pour les amateurs de fromage…) : coupez finement une ou deux feuilles et intégrez à des œufs brouillés.
  • Au régime ? Quelques feuilles en lamelles dans du fromage blanc 0%. Vous verrez, ça change tout !
  • Spécial végans : mélangez des petits bouts de la plante fromage avec du tofu et faites cuire à la poële.
  • À tester : faites cuire 2 min quelques feuilles et dégustez avec du riz blanc. C’est spécial, mais pas mauvais du tout. 

 

 

Où la trouver ?

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.