Au pied d’une haie à feuillage persistant ou non, c’est souvent le désert… Et un désert de terre, c’est moche ! Il existe des solutions. Youpi ! Notre sélection de plantes qui vont accepter cette situation ingrate… 

Pour lutter contre la désertification…

  • Ameublissez le sol en veillant à ne pas abimer les racines de vos arbres et arbustes.
  • Apportez du compost pour enrichir un peu le sol.
  • N’oubliez pas d’arroser régulièrement vos plantations. Le manque d’eau est, dans ce cas, plus préjudiciable que le manque de lumière…

9 plantes à adopter

©Tony Baggett

Cyclamen de Naples
(Cyclamen hederifolium) :

fleurit de la mois du mois d’août à courant octobre. Se naturalise vite et bien. Jolies petites fleurs roses, blanches ou rouge foncé qui apparaissent avant le feuillage formant de beaux tapis. Plantez-le dans le bon sens : le creux du tubercule doit être dirigé vers le ciel.

Jacinthe des bois
(Hyacinthoides non-scripta) :

plantez quelques pieds de cette vivace et elle formera des tapis même à l’ombre. Les fleurs printanières sont blanches ou bleues et mesurent de 30 à 40 cm. 

©Didier Hirsch

muguet-a_lis

Muguet (Convallaria majalis) :

il adore pousser à l’ombre des haies comme au pied des grands arbres. Chez mon grand-père, le muguet prospérait en vagues au pied d’un vieux noyer. En revanche, il faut le savoir, le muguet est un colonisateur et n’aime pas trop la concurrence…

Fleur des elfes (Epimedium) :

tous les épimediums peuvent se plaire à l’ombre sèche et former de chouettes couvre-sols. Les fleurs petites et légères, blanches, jaunes, orange dansent au moindre souffle en mars – avril : les coloris du feuillage offrent une belle diversité, vert, bronze, marbré. Un ravissement !

©skymoon13

©Dominique Evrard

Géranium livide (Géranium phaeum) :

il se plaît à l’ombre et accepte une petite sécheresse. Plantez-le et laissez vivre sa vie de géranium costaud. Il existe plusieurs variétés intéressantes parmi lesquelles ‘Angelina’, aux fleurs pourpres, ‘Samobor’ aux fleurs bordeaux violacé et ‘Album’ aux fleurs blanches.

Géranium à grosses racines
(Géranium maccrorhizum) :

il aime les sols un peu frais, mais peut bien se tenir en ombre sèche. Il fleurira moins qu’au soleil, mais finira par s’étaler, formant un bon couvre-sol. Si vous le plantez en bande au pied d’une haie, il enverra les mauvaises herbes se faire voir ailleurs !

©dimijana

©skymoon13

Myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla) :

des feuilles adorables en forme de cœur et une floraison en petites fleurs bleues qui rappellent celle du myosotis de nos jardins. Paillez son pied à l’automne avec une bonne couche de feuilles mortes. Arrosez-le de temps à autre s’il fait vraiment très sec. 

Tous les lierres (Hedera) :

il faut absolument redécouvrir les lierres et leur confier la tâche de cavaler à l’ombre, couvrir le sol sous la haie et apporter pour certaines variétés un peu de couleur bienvenue. À vous de choisir entre des petites et de grandes feuilles, un feuillage uni ou panaché… 

©pril

Ophiopogon planiscapus ©Black Beard / Alchetron

Muguet du Japon (Ophiopogon planiscapus) :

un champion puisqu’il est capable de pousser et fleurir (on dirait du muguet) à l’ombre sèche. Il produit des fruits comme des petites billes. Les ophiopogons sont vendus très cher (trop cher ?), n’hésitez pas à les diviser quand ils sont bien implantés et à semer les graines pour former des tapis. Feuillage noir : ‘Black Dragon’, ‘Nigrescens’.

 
 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial