Dans sa pépinière Les jardins du Val d’Allier, Christophe Roy cultive une collection de géraniums vivaces, des graminées et de nombreuses espèces et variétés d’asters. Ces plantes sont en fleurs en ce moment. La bonne période pour les choisir. Mais quelles espèces d’asters planter ? Voici la sélection de Christophe Roy. 

Parfaits en massifs : les asters de Nouvelle-Belgique et de Nouvelle-Angleterre

Aster novi-belgii 'Lisete' - Hortus Focus

A. novi-belgii ‘Lisette’ ©Isabelle Morand

  • Asters de Nouvelle-Belgique (A. novi-belgii) : ce sont des asters qui, à maturité, mesurent jusqu’à 1,20 m. Leurs tiges sont très solides et, donc, pas besoin de les tuteurer, contrairement à d’autres espèces. Il faut les planter au soleil. N’oubliez pas de les pincer en juin pour les inciter à se ramifier et à être beaucoup plus florifères. Seul bémol : ils sont sensibles à l’oïdium. Cette maladie fait blanchir les feuilles, ça n’empêche pas la floraison, mais le feuillage est vraiment moche. 
  • Asters de Nouvelle-Angleterre (A. novae-angliae) : je les aime beaucoup, car ils attrapent moins souvent l’oïdium que les asters de Nouvelle-Belgique. Ils montent à 0,8 m, mais peuvent atteindre 1,20 m si les conditions de culture leur plaisent (soleil). En largeur, la touffe peut mesurer jusqu’à 1 m. 

Pour rocaille et muret : l’aster prostré

C’est un aster rampant (A. ericoides prostratus) très intéressant, notamment pour les rocailles ou pour garnir le haut d’un muret. Il peut se contenter d’un terrain plus sec que les autres asters. Quand il se couvre de petites fleurs blanches en étoiles, c’est un moment magique au jardin ou en pot où il pousse très bien. Ce très bon couvre-sol garde une partie de ses feuilles en hiver. Évitez de le tailler, sauf pour diriger sa ramure. Comptez 4 pieds par m2.

Aster divariqué - Aster divaricatus - Hortus Focus

©Mayerberg

Pour l’ombre : l’aster divariqué

J’aime beaucoup cette espèce d’aster (A. divaricatus), car c’est l’une des rares à fleurir à l’ombre. Les feuilles sont également différentes et il faut observer ses fleurs pour savoir qu’il s’agit d’un aster. C’est une plante très poussante qui peut former, à terme, un couvre-sol de 30 – 40 cm de haut.

 

 

Christophe Roy - pépinière les jardins du Val d'Allier - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Quelles espèces d’asters planter : bon à savoir

  • Attendez le printemps pour les tailler (comme les graminées) à 30 cm.
  • Pincez les asters, ils seront plus florifères.
  • Mariez-les à des graminées, le duo sera parfait. 

Pépinière les jardins du Val d’Allier, La Mayotière, 03500 Chantel-de-Neuvre. Tél. : 06 22 09 36 69.

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial