Avec ses clochettes au parfum anisé, le muguet en arbre (Zenobia pulverulenta) se fait remarquer entre mai et juin. Mais, attention, ce petit arbuste est à réserver aux sols acides et à planter à l’ombre. 

Nom de Zeus !

Découvert sur la côte Est des États-Unis, le muguet en arbre appartient à la famille des Éricacées. Il a d’abord été classé dans les andromedes (Andromeda) avant de se voir consacrer un genre (Zenobia) à lui tout seul en 1834. Andromeda pulverulenta est devenu Zenobia pulverulenta en 1895, lors d’une petite révision de la nomenclature par le botaniste américain Charles Luis Pollard. 

La reine Zénobie - Peinture de Herbert Schmalz

Peinture de Herbert Schmalz

Mais pourquoi Zenobia ? On ne le sait pas ! C’est le botaniste écossais David Don qui baptisa ainsi le genre qu’on pourrait traduire par “vie de Dieu” (zenon, en grec ancien signifie Zeus, et bios, la vie). On ne voit pas bien le rapport avec le muguet en arbre mais bon…

Autre hypothèse (farfelue, je l’avoue, mais elle me plaît bien) : David Don était fasciné par Septimia Bathzabbai Zénobie, impératrice de Palmyre (en Syrie), au IIIème siècle après J.C.. Il faut dire que Zénobie eut un destin captivant : cette femme de tête fit de Palmyre le rendez-vous des artistes et intellectuels, dirigea la Syrie et la Phénicie et ses troupes prirent même l’Égypte en 270. Autant dire que l’orgeuil d’Aurélien, empereur romain, fut passablement chatouillé par Zénobie. Il monta une armée, enchaîna les victoires et finit par prendre Palmyre. Zénobie fut emmenée à Rome, exhibée comme un trophée par Aurélien avant de disparaître on ne sait ni où, ni comment ! 

 

 

 

Pour terre acide exclusivement ! 

C’est dommage, mais c’est ainsi ! Dans son milieu naturel, à l’Est des États-Unis, Zenobia pulverulenta pousse en compagnie de conifères, de bruyères. Son truc, c’est la terre acide et humifère. Il ne supporte absolument pas le calcaire. Les Américains le surnomment “honeycup” car les fleurs sont très mellifères.

Un petit élégant

Le muguet en arbre prend son temps pour pousser. Au bout de quelques années, il finit par former un petit arbuste buissonnant, élégant, aussi large que haut (1,50 m en tout sens). Le feuillage vert bleuté est semi-persistant. L’écorce est joliment colorée, entre cuivre et cannelle, principalement sur les jeunes rameaux. La couleur “passe” sur les rameaux âgés de plus de 3 ans. Il fleurit en mai-juin, en clochettes blanches pendantes qui exhalent un parfum anisé. 

Zenobia pulverulenta - Hortus Focus

©Michael Wolf / ByCC

Fiche de culture du muguet en arbre

  • Plantation : printemps ou automne.
  • Sol : acide, frais, humifère. Ajoutez chaque année une bonne dose d’écorce de pin à son pied. Il aime aussi le terreau de feuilles.
  • Floraison : mai-juin.
  • Exposition : jamais de soleil direct. Ombre ou-mi ombre. Évitez-lui les vents dominants. 
  • Arrosage : indispensable la première année. Les années suivantes, il appréciera un apport d’eau en été. 
  • Rusticité : – 20°C. 
  • Taille : après la floraison. N’hésitez pas à couper les branches de plus de 3 ans, il en produira de nouvelles bien colorées. 
  • À planter avec : des conifères, des azalées, des rhododendrons, des piéris du Japon, des bruyères, des érables du Japon ou toute plante d’ombre et de terrain acide. 
  • Maladies ? Aucune, il pète la forme ! 
  • Multiplication : marcottage aérien et semis. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial