Comment différencier la châtaigne de terre et la noisette de terre qui produisent toutes deux des tubercules comestibles ? Elles sont parfois confondues. Voilà de quoi vous y retrouver ! 

Conopodium majus - Hortus Focus

Conopodium majus ©Ian_Redding

De la même famille !

Nom latin de la châtaigne de terre : Bunium bulbocastanum. Non latin de la noisette de terre, qu’on appelle aussi le conopode dénudé, car la plante perd ses feuilles quand elle fleurit : Conopodium majus. Ces deux espèces appartiennent à la famille des Apiacées, mais leur végétation est sensiblement différente, leur aire de répartition également. Points communs : leur floraison blanche et leurs tubercules qui peuvent être cultivés et passés à la casserole. 

La noisette de terre

Conopodium majus -

Conopodium majus

Autant vous dire qu’il faut être un botaniste fort aguerri pour la repérer d’un seul coup d’un seul dans son milieu naturel. Avec ses ombelles à fleurs blanc jaunâtre, elle a un look de carotte sauvage, de cerfeuil ou de cigüe (attention donc !).

Conopodium majus pousse dans des zones boisées, un peu humides, un peu acides, à la mi-ombre ou au soleil, de la Corse à la Bretagne, mais pas dans les régions de l’Est. Les tubercules, à semer en avril-mai et à récolter en octobre-novembre, sont du genre minus, pas plus de 2 cm de diamètre, leur chair est blanche. Il faut utiliser une fourche-bêche pour les déterrer, car ils se développent plutôt profondément dans le sol (à 8 – 10 cm). 

Où trouver de la noisette de terre ? Pas facile, facile à trouver… Sauf à connaître un amateur qui pourra vous donner des graines. Nos ancêtres la mangeaient crue, paraît-il, pour calmer les aigreurs d’estomac. En Irlande, on dit que la noisette de terre serait l’un des mets préférés des Leprechaun, l’équivalent de nos lutins. 

 

La châtaigne de terre

Bunium Bulbocastanium

©wilde-planten.nl

Bunium bulbocastanum fait partie de légumes anciens oubliés…à redécouvrir d’autant qu’il est vivace. La châtaigne de terre, plante indigène, était un légume apprécié dans les temps anciens, y compris au paléolithique. Plante messicole, la châtaigne de terre peut être facilement cultivée au potager, dans un sol léger, drainé, restant frais, à mi-ombre ou au soleil. Les feuilles, à intégrer à des salades quand elles sont encore jeunes, peuvent vous faire penser à celle du persil (de la même famille). Comptez deux années de culture avant de pouvoir récolter des tubercules point trop rikiki. 

En fin de printemps, Bunium bulbocastanum produit des ombelles blanches, bien fournies, denses en fleurs. Il faut attendre octobre-novembre, après les premières gelées, pour récolter les racines. Les tubercules se consomment crus ou cuits (en purée, c’est pas mal, compter une heure de cuisson) et ils ont effectivement un goût de châtaigne. Au moment de la récolte, n’arrachez pas tout le pied. Laissez une partie en place pour vous assurer la récolte suivante. Pas de souci quant à la rusticité : – 20°C, même pas peur ! 

Graines de Bunium bulbocastanum

©claudiodivizia

Ses graines aromatiques l’ont fait surnommer le “cumin noir’.

Où trouver de la châtaigne de terre ? Des plants en godets sont disponibles chez : Arom’antique, Hortiflor Bureau , La ferme de Sainte-MarthePromesse de fleurs. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial