Le début du printemps est une excellente période pour diviser les plantes vivaces. Ce geste est important pour régénérer bon nombre de plantes ou multiplier les plantes gratuitement. Les conseils de Michael Le Bret.

Pourquoi diviser les plantes vivaces ? 

“La division est la meilleure façon de redonner un coup de jeune à une plante vivace. Quand les vivaces sont plantées depuis plusieurs années, elles s’épuisent c’est normal. C’est le cas des asters, des phlox. Et vous pouvez facilement le constater : la plante a tendance à se dégarnir du centre, et devient vraiment moins belle. Cette division s’effectue tous les 5 ou 6 ans, voire moins si vous remarquez que la plante n’est plus au top de sa forme”.

Comment bien diviser ?

“Tout d’abord, il faut déterrer la souche avec une fourche-bêche ou une bêche. On creuse tout autour de la souche pour la sortir dans sa totalité. Ce n’est pas toujours facile, car certaines peuvent être très grosses. Puis, avec la bêche bien affutée ou un couteau bien aiguisé, on tape au cœur de la plante et on fait plusieurs morceaux, ni trop gros, ni trop petits. Gardez plusieurs tiges sur chaque morceau. Ne faites pas de trop petits éclats. Dans une très grosse souche, on peut faire plus de 10 éclats. Dans une petite, limitez-vous à 3 ou 4. Si vous ne pouvez pas tout replanter chez vous, offrez ces éclats”. 

division anémone du Japon -Hortus Focus

©Didier Hirsch

Si je casse quelques racines en sortant la souche, c’est grave ?

“Non. Il faut savoir que les plantes vivaces stockent leur énergie dans la souche. Donc, si on sectionne quelques racines, ce n’est pas grave. 

Faut-il replanter les éclats tout de suite ?

“C’est préférable, car plus on attend, plus les éclats vont se dessécher. N’oubliez pas d’ajouter un peu de compost au moment de la plantation pour donner un coup de pouce à la plante. Si vous ne pouvez pas planter tout de suite, vous pouvez mettre ces éclats en jauge, dans du terreau par exemple. 

Existe-t-il une autre technique pour diviser ?

“Pour des plantes pas trop grosses, il existe effectivement une autre technique efficace. Prenez deux fourches-bêches, plantez-les dos à dos au milieu de la souche et écartez-les. La touffe se divise très facilement. Cette technique fonctionne très bien avec les astilbes, les phlox, les asters, les campanules, bref de nombreuses vivaces. En revanche, cette technique peut difficilement s’appliquer aux hostas dont la souche est extrêmement dense. Il faut les déterrer classiquement, et séparer la souche avec un couteau bien aiguisé ou une petite scie à bois”. 

Merci à Michael Le Bret, expert végétal chez Promesse de fleurs

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial