Quand et comment multiplier les plantes à bulbes

Mart_m

Soit les bulbes se multiplient tout seuls, soit il faut les aider un peu… 

Ail d’ornement (Allium)

Certains aulx d’ornement ont tendance à se ressemer un peu (A. christophii) ou beaucoup voire beaucoup trop (A. triquetrum). Pour les autres, il est facile de diviser les touffes imposantes ou âgées aux premiers signes de démarrage de la végétation.

Le cas de l’ail rocambole et de l’oignon rocambole : les bulbilles sont aériennes et ces plantes n’en sont pas avares. Il suffit de les récupérer, de les enfoncer en terre pour qu’ils poussent. 

Allium triquetrum
Allium triquetrum ©Isabelle Morand
©Billy Fam
©Billy Fam

Canna

Prélevez des rhizomes en mars et découpez-les en plusieurs gros morceaux comprenant au moins un bourgeon. Installez vos boutures dans un mélange léger (utilisez du sable pour alléger la terre ou le terreau). Installez au jardin ou en pot quand tout risque de gelées est écarté.

Cardiocrinum (C. giganteum)

Quand la plante a fleuri, sortez le bulbe. Vous verrez que le bulbe principal a disparu (il s’est vidé de ses réserves qui lui ont permis de fleurir) et qu’il présente autour de lui des bulbilles. Prélevez ces bulbilles et replantez-les ici ou là.

©Kourou yoneyama
©Kourou yoneyama

Colchique (Colchicum)

La floraison ne dure guère. Elle est brève à l’automne, mais quelle splendeur ! Dans mon jardin j’en avais installé une bonne poignée dans une vasque. Les bulbes ont fait des bébés. Je les ai simplement prélevés et replantés à mi-ombre dans mon jardin. Attention, toutes les parties du colchique sont toxiques. Je me doute bien que vous n’allez pas en faire des tartines, mais mieux vaut mettre des gants pour manipuler les bulbes.

©Jurgute
©Jurgute

Crinum (C. x powelli)

C’est un bulbe d’une grosseur impressionnante ! Si la plante est depuis plusieurs années dans votre jardin, sans doute pouvez-vous diviser les touffes. Le geste s’effectue, en mars-avril, avant la pousse de la végétation et de la floraison, mais aussi en septembre après la floraison. Dans tous les cas, replantez immédiatement et pensez bien à garder le terrain frais le temps que les nouvelles plantes s’enracinent. Les racines ne doivent surtout pas sécher.

©Johnatapw
©Johnatapw

Crocus, muscari, fritillaire

Quand le feuillage est bien jaune, soulevez les touffes et divisez-les tout simplement à la main. Replantez de suite ou offrez à des copains. 

Dahlia

Que les bulbes soient stockés dans votre abri de jardin ou restés en terre, car nos hivers sont de moins en moins froids, la période de division est la même : mars ou avril. Divisez les touffes en gardant sur chaque fragment un morceau de tige. Mettez à pousser dans des pots individuels. Vous installerez les plantes, anciennes et nouvelles, quand il ne gèlera plus.

©GrishaL
©GrishaL

Érémurus

Les racines ressemblent à des pieuvres et prennent de la place dans un massif d’autant qu’il faut bien les étaler à la plantation. Il faut attendre au moins 5 ou 6 ans avant de songer à diviser les touffes. Il peut y avoir du dégât dans les racines, car elles sont aussi cassantes que du verre…

©bloor4ik
©bloor4ik

La plante ananas (Eucomis)

Deux périodes pour diviser cette bulbeuse : le printemps avant le démarrage de la végétation et l’automne quand les fleurs sont fanées.

Glaïeul (Gladiolus)

Déterrez les bulbes, récupérez les bulbilles, élevez-les en pépinière. Soyez patient, il faut trois à quatre ans pour les voir – enfin – fleurir !

Jacinthe

Elle aussi produit des bulbilles. On les détache du bulbe mère quand le feuillage commence à jaunir. Replantez de suite ailleurs en petit groupe. 

©Belevantseva
©Belevantseva

Lis dont Lis royal

Le plus simple pour procéder, c’est de diviser les touffes âgées ou très replètes. Le semis et le bouturage d’écailles prennent beaucoup plus de temps. 

Crocosmia (= Montbretia)

J’adore cette bulbeuse qui se balade au jardin sans vergogne. Il est très facile d’en faire de belles touffes gratuitement pour égayer les massifs. Quand les premières feuilles pointent, déterrez les bulbes. Vous verrez que certains bulbes âgés ressemblent à des chapelets de bulbes agglutinés les uns aux autres. Ils peuvent être une bonne dizaine d’empilés. Il suffit alors de les détacher (facile à la main) et de les replanter de suite à la même profondeur. 

©Beekeepx
©Beekeepx
©Didier Hirsch (Le jardin des Vigneaux)
©Didier Hirsch (Le jardin des Vigneaux)

Narcisse

Le feuillage jaune est le signe qu’il est temps d’agir. Sortez les bulbes à la fourche-bêche, séparez les bulbes à la main et replantez par groupe de 3, 6, 0 ou 12 ailleurs dans le jardin ou en pot.

Perce-neige

C’est la seule plante bulbeuse qu’on peut diviser en fleurs ou à la fin de la floraison. Quand le perce-neige se plaît dans un jardin, c’est juste du bonheur. Pour soi et pour faire le bonheur des voisins 

les perce-neige de printemps
©Isabelle Morand

Tulipe

Vous avez le choix entre deux méthodes.

La division des touffes en juin et la replantation par groupe ailleurs.

Le prélèvement des petits bulbes (les caïeux) autour du bulbe principal. Stockez-les au sec et réinstallez-les en terre à l’automne. Bon à savoir : ne soyez pas pressé, les caïeux mettent du temps à grossir et fleurir.

Tulipes
Tulipes ©Valérie Collet

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

686 Shares 4K views
Share via
Copy link