Vers la boutique d’Hortus Focus

Tout sur… le crocus

Crocus

De septembre à mi-novembre, vous pouvez planter les crocus. Ces petits bulbes égayent les massifs et la pelouse en fin d’hiver. Mais certaines espèces fleurissent à l’automne. Tour d’horizon avec Didier Perrin, de la pépinière iséroise Les Planteurs de Brigaudière. 

 

Une grande famille

Le genre Crocus appartient à la famille des Iridacées. Il comprend 90 espèces dont la majeure partie fleurit en fin d’hiver, début de printemps. Les autres offrent leur floraison à l’automne. Les espèces sont originaires pour la plupart des montagnes de la région méditerranéenne (Turquie, Balkans, Grèce, Corse, Sardaigne, Ligurie…), les autres d’Asie Mineure. 

Les bulbes (ou plutôt les cormes) de crocus sont des minus, pas plus gros que le diamètre d’un petit doigt. 

Les crocus ne sont pas exigeants

Les crocus sont à leur aise un peu partout, sauf en sol humide. Ils se débrouillent dans des pelouses sèches d’altitude, dans des terres assez pauvres où ils refleurissent chaque printemps. Pour être beaux, pour se naturaliser, ils ont besoin de pleine lumière.

Crocus speciosus
Crocus speciosus ©Iva Vagnerova
Tout sur le crocus
Crocus Prince Claus ©Isabelle Morand

Ils poussent même plantés à l’envers

C’est parfois le casse-tête quand on plante certains bulbes : pas toujours facile de repérer le bon sens quand on doit planter un bégonia tubéreux, une fritillaire ! Le crocus, lui, s’en fiche complètement : « On peut les jeter au fond d’un trou de 5 à 10 cm maximum. Ils se débrouilleront pour pousser et trouver l’air libre. »

Pas trop d’eau

Des crocus dans le gazon, c’est très joli. Mais si vous avez un arrosage automatique en fonctionnement chaque jour, ils risquent de ne pas vivre très longtemps. Trop d’eau ! Idem dans les massifs. Mieux vaut les planter à l’écart des autres plantes que vous allez arroser quotidiennement ou presque. 

Entretien minimum et bébés garantis

Une fois bien installés, les crocus vivent leur vie tout seuls. S’il se plaisent, ils vont se naturaliser. Les espèces botaniques peuvent se multiplier par leurs graines, les autres par des bulbilles qu’il suffit de prélever et de replanter où bon vous semble. Mieux vaut procéder à cette division en été quand ils sont en repos de végétation. Mais quand vous travaillez votre terre à n’importe quelle saison, n’hésitez pas non plus à recueillir les bulbilles pour les replanter. 

Des crocus d’octobre à avril ! 

En automne : C. sativus (le safran), C. pulchellus ou C. speciosus fleurissent en octobre. Les fleurs sont essentiellement blanches ou bleus. Un tiers environ des variétés de crocus fleurissent à cette période.

Février-mars : c’est l’apothéose pour les C. chrysantus, des crocus à petites fleurs de diverses couleurs.

Début mars : grosses fleurs, couleurs variées pour les C. vernus qui font merveille dans les massifs. Ils sont très florifères. Ce ne sont pas les préférés de Didier Perrin ! “Je ne les trouve pas très élégants, leurs fleurs ont une taille « monstrueuse » pour moi et ils s’abîment assez vite avec les pluies de printemps. Je préfère de loin les C. chrysanthus, aux fleurs fines et délicates.” 

Avril : c’est le mois de floraison de variétés un peu plus rares.

De toutes les couleurs ? 

Presque ! Le bleu, le violet, le jaune, l’orange, le jaune d’or et même des crocus bicolores, voire tricolores (C. sieberi ‘Tricolor’, bleu, blanc et orange), toutes ces couleurs sont présentes. En revanche, pas de rouge ni de rose !

Crocus
Crocus ©lukrecja

Crocus en résumé – Fiche de culture

  • Famille : Iridacées
  • Genre : Crocus
  • Exposition : ensoleillée, mais certaines espèces supportent bien la mi-ombre
  • Sol : plutôt sec et surtout bien drainé
  • Rusticité : excellente
  • Plantation : à l’automne, de septembre à mi-novembre
  • Floraison : automne ou fin d’hiver, en fonction des espèces
  • Culture en pot ? Oui, mais les crocus s’y épuisent rapidement.

Crocus à safran (C. sativus) 

Ce sont les plus gros bulbes sur la planète crocus. Ils peuvent mesurer 10 cm de circonférence.

Eux, il faut les planter en plein été ou en début d’automne. Ils fleurissent fin octobre.

Pour tout savoir sur la récolte et la production de safran, c’est PAR ICI !

La culture en pot ou jardinière

Elle est possible, mais vite décevante pour Didier Perrin : « Ils finissent par s’épuiser. Les remontées d’humidité leur gâchent la vie. Si vous voulez les conserver longtemps, il faut les déplanter au moment où vous plantez géraniums, pétunias et autres annuelles. Ces végétaux ont besoin d’être arrosés très régulièrement, le crocus lui n’aime pas les excès d’eau… »

Crocus sativus
©Roberta Sorge

Quelles plantes pour accompagner les crocus au jardin ? 

Les Crocus chrysanthus accompagnent en beauté les hellébores et ils sont précieux pour prendre le relais des perce-neige aux alentours du 15 février. Aux perce-neige la blancheur, aux crocus les couleurs vives et ça fait du bien en hiver ! « Il fait encore froid quand ils fleurissent, on sent l’arrivée d’un phénomène extraordinaire… LE PRINTEMPS ! »

En masse ou au petit bonheur la chance

Pour Didier Perrin, tout est possible côté plantation : « Tout dépend de vos envies. Une pelouse parsemée de crocus, c’est superbe. Prenez des poignées de bulbes, jetez-les et plantez-les là où ils sont tombés. Vous aurez un beau moucheté de crocus au printemps. Pour un effet de masse, n’hésitez pas à planter plusieurs dizaines de bulbes sur 1 m2. »

Leurs meilleurs ennemis…

Campagnols et mulots aiment bien se mettre des bulbes de crocus sous la canine. Si ces rongeurs sont très présents dans votre jardin, plantez les bulbes dans des petits paniers à bulbes que l’on trouve en jardinerie. Ou fabriquez un panier maison : prenez un bout de grillage à maille fine, formez une sphère ouverte sur le dessus, recourbez l’extrémité du grillage pour ne pas vous blesser par la suite, mettez de la terre et quelques bulbes dedans. Le grillage doit affleurer le niveau du sol.

Nos variétés préférées de crocus d’automne

C. pulchellus : cette espèce pousse dans la nature du nord de la péninsule balkanique au nord-ouest de la Turquie. Fleurs bleu lilas soutenu à cœur jaune avant l’apparition du feuillage.

C. kotschyanus : on le trouve de la Turquie au Caucase et au Liban. Fleurs mauves à cœur jaune et orange. Didier Perrin le conseille pour une plantation dans les pelouses. 

C. niveus : fleurs blanc bleuté. Espèce originaire de Grèce. Se naturalise très bien.

 Crocus à safran blanc (C. cartwrightianus albus) : floraison blanche à anthères orange à partir de la mi-octobre. Se fait sécher et de consomme comme C. sativus, le safran. 

C. speciosus : pour mettre du blanc dans une pelouse en automne ! la variété ‘Oxanian’ fleurit violet.

Nos variétés préférées de crocus de printemps
C. sieberi ‘Tricolor’ : sans aucun doute, l’un des plus beaux crocus, un des préférés de Didier Perrin. Fleurs mauves à macule jaune bordée de blanc. Sublime ! 
Dans les C. chrysanthus :

  • ‘Advance’ : orange-bonze
  • ‘Blue Pearl’ : bleu clair
  • ‘Prince Claus’ : fleurs blanches à revers violet
  • ‘Jeannine’ : crème à revers violet
  • ‘Cream Beauty’ : beige-crème
  • ‘Constellation’ : fleurs blanches, veinées de violet à l’extérieur.

C. angustifolius : fleurs pointues, jaune d’or, rayées de bronze à l’extérieur. Espèce peu commune.
C. tommasinianus : l’espèce pousse naturellement dans les Balkans. Floraison précoce. Fleurs lavande clair et revers blanc.
Variétés conseillées :
‘Barr’s Purple’, mauve soutenu et étamines jaune d’or.
‘Ruby Giant’, aux grandes fleurs violet foncé, magique au soleil.
C. corsicus : fleurs hautes, mauves, rayées de prune et de crème (miam).
C. vernus ‘Pickwick : fleurs lilas striées de violet.
C. sieberi ‘Firefly’ : mauve à cœur doré. Très décoratif…

Crocus pulchellus zephir
Crocus pulchellus ©MiaZeus

Ceci n’est pas un crocus !

On le confond souvent avec un crocus d’automne, mais non ! Sternbergia lutea fleurit en même temps que les vendanges dans le sud-ouest d’où son surnom de « vendangeuse ». C’est vrai que le Sternbergia lutea ressemble beaucoup à un crocus, mais lui appartient à la famille des Liliacées et le crocus aux Iridacés…

Sternbergia lutea
Sternbergia lutea ©Isabelle Morand

La bonne adresse

La pépinière Les planteurs de Brigaudière est installée à 13 km au sud de Grenoble, dans une ferme familiale.
Didier Perrin produit 600 espèces et variétés bulbeuses dont beaucoup de crocus, narcisses, lis, tulipes botaniques, dahlias…
« Je suis un campagnard descendant d'une famille de paysans. Je voulais valoriser ma ferme, mais je n'avais pas envie d'avoir des vaches laitières et des cultures de maïs sur des kilomètres. J'ai toujours aimé les plantes, les fleurs et donc je me suis petit à petit spécialisé dans les plantes bulbeuses. »
1177 chemin des Combes, 38760 Varces.
Tél : 06 71 60 59 36
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Share