Il est surnommé, à raison, le chou 1000 têtes. Plus on le coupe, plus il repousse ! Le chou de Daubenton fait partie des légumes perpétuels. Vous pouvez le planter à l’automne ou au printemps. Il se mange cru ou cuit. 

Un légume perpétuel (enfin, presque !)

Comme la cive de Saint-Jacques (Allium x cornutum) ou l’oignon rocambole (Allium cepa proliferum), le chou de Daubenton est un légume perpétuel. Entendez par là que c’est un légume vivace. Il peut rester dans votre jardin et produire régulièrement pendant 5 à 6 ans, voire 8 mais c’est un maximum. Pas mal comparé aux autres choux qu’il faut semer, repiquer… 

Par ailleurs, le chou de Daubenton est un grand parmi les choux. Il arrive à se comporter comme un mini-arbre et atteindre 1,5 m !

Chou de Daubenton - Hortus Focus

©Emer 1940

Comment le cuisiner ?

Très consommé au Moyen-âge, le chou de Daubenton est tombé dans l’oubli. Il ne produit pas de pomme, on déguste donc ses feuilles. 

Bernard Bureau (pépinière Hortiflor Bureau) le produit et vous conseille de l’essayer notamment à l’apéro :  “Servez des toutes petites feuilles crues et faites des mouillettes dans une vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. C’est excellent ! Vous pouvez également faire cuire les feuilles et les manger comme des asperges. Ajoutez-les à des soupes, des pots au feu. Ce chou mille têtes est un légume qui apporte beaucoup de vitamines.”

Et si vous avez marre d’en manger, faites-en cadeau à des poules, elles l’adorent ! 

Chou de Daubenton – Fiche de culture

  • Sol : riche mais il peut se contenter d’une terre plus légère, à contrario des autres choux. 
  • Expo : soleil
  • Rusticité : bonne. En cas de très grands froids, couvrez-le d’un voile d’hivernage.
  • Plantation : printemps ou automne.
  • Cueillette : de mars à octobre. Récoltez très régulièrement les feuilles pour l’inciter à en produire de nouvelles toutes tendres. 
  • Arrosage : oui.
  • Culture en pot : oui, il y pousse très bien et peut donc être cultivé sur une terrasse (mais n’oubliez pas de l’arroser). 
  • Multiplication : bouturage. 
  • Ennemis : gastéropodes et surtout la piéride du chou

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial