Vers la boutique d’Hortus Focus

8 bégonias pour terrarium

bégonias pour terrariums
Didier Hirsch (B. rajah / Le monde des fougères)

Il existe des petits bégonias tout à fait adaptés aux terrariums. Olivier Ezavin, de la pépinière Le Monde des Fougères en a sélectionné quelques-uns pour Hortus Focus. Il nous livre aussi ses conseils pour réussir la culture de ces bégonias pour terrarium.

 

À savoir avant la plantation de vos bégonias pour terrarium

Il faut choisir des bégonias à petit développement (20 cm maximum). C’est obligatoire. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec un terrarium envahi par un seul bégonia. 

Le drainage doit être particulièrement soigné. La recette d’Olivier : « Je place une couche de drainage dans le fond puis une petite grille à mailles très fines, de dimensions adaptées dans le fond du terrarium ou de l’aquarium recyclé. L’eau va rester sous la grille. Au-dessus de la grille, j’ajoute le substrat. L’important c’est que le terreau ne soit pas en contact direct avec l’eau pour éviter les phénomènes de pourriture à moyen ou long terme. Si les bégonias veulent aller chercher de l’eau, leurs racines se débrouilleront pour traverser le terreau et aller pomper uniquement ce dont elles ont besoin. »

Un bon terrarium est un terrarium étanche

S’il y a de la condensation à l’intérieur, il suffit de nettoyer les parois avec des petites brosses utilisées pour le nettoyage des aquariums. 

N’hésitez pas à recycler un vieil aquarium pour cultiver vos bégonias ou d’autres plantes. Il suffit ensuite d’y installer un système lumineux. Auparavant, on utilisait des néons. Les LED les ont remplacés. Ces LED donnent une lumière de bonne qualité, mais elles ne doivent pas être trop éloignés des plantes pour obtenir l’intensité de lumière qui leur est nécessaire pour une bonne croissance. 

Avant d’installer les plantes, inspectez-les très attentivement. Guettez la moindre bestiole (puceron, cochenille…) qui peut se développer ensuite très vite en milieu confiné. 

Après la plantation 

 

  • Peu de soins à prévoir si ce n’est un arrosage (utilisez une seringue) en cas de déperdition d’eau. Mais si le terrarium est vraiment étanche, on n’arrose quasiment pas.
begonia pour terrarium
©Evelien Doosje
  • Entretien minimum : enlevez les feuilles passées, les fleurs fanées. Le plus important, c’est la propreté. Il faut nettoyer les parois pour enlever la condensation voire les algues qui peuvent se développer sur les parois. Et puis, visuellement, la propreté est évidemment importante !
  • Partez en vacances tranquille ! Votre terrarium vivra bien sans vous pendant deux ou trois semaines. Contentez-vous de vérifier qu’il y a de l’eau au fond pour permettre aux plantes de s’abreuver en votre absence.
©Didier Hirsch
©Didier Hirsch

Quels bégonias pour terrarium choisir ? Les choix d’Olivier Ézavin

Les bégonias tropicaux ou équatoriaux de petite taille sont bien adaptés aux terrariums. Dans la nature, on les trouve dans la Cloud Forest, la forêt de nuages qu’on trouve entre 1000 et 3000 m d’altitude sous les tropiques. Là-bas, ils poussent accrochés sur les branches des arbres ou bien sur le sol, mais dans une atmosphère toujours humide.   

B. pavonina

Ce n’est forcément un bégonia de terrarium, mais cultivé en terrarium, il donne de très, très bons résultats. Il est extraordinaire. Lorsqu’on dirige un faisceau de lumière parallèlement au regard, le feuillage apparaît totalement bleu ! Quand on le voit sans lumière, il est vert « tout bête ». Il est originaire des sous-bois de Malaisie. Je l’ai collecté dans les Cameron Highlands avec Patrick Blanc, en 1987. 

bégonias pour terrarium
Begonia iridescent ©Shyamal / cc-by-sa
bégonias pour terrarium
Begonia pavonina ©Pinterest

B. kingiana

Cette espèce a été rapportée par Patrick Blanc depuis les zones calcaires de Malaisie.

Hauteur : 5 à 10 cm.
Rosette de petites feuilles peltées, vert sombre aux nervures nacrées de vert clair (impression de transparence).
Fleurs roses. 

B. rajah

Il a été découvert en 1898, en Malaisie.
Port tapissant, croissance lente.
Hauteur : 5 à 10 cm.
Fleurs blanches en grappes dressées en été. 

 

 

B. melanobullata

Pas facile à trouver, mais vraiment très beau avec ses tâches et les espèces de « poils » qui en émergent. Il vient du Viêt-nam.

B. cleopatrae

À ne surtout pas confondre avec le cultivar ‘Cleopatra’ qui est plus grand et à feuilles frangées de poils blancs.
L’espèce cleopatrae, originaire des Philippines ne dépasse pas 15 cm de haut.
Le feuillage est splendide, irisé, vert sombre marqué d’une bande prononcée vert clair et de macules sur les marges. 

B. melanobullata : bégonias pour terrarium
B. melanobullata ©Didier Hirsch

B. blancii

Découvert il y a une dizaine d’années sur l’île de Palawan, aux Philippines, Il est nommé d’après Patrick Blanc . Là-bas, il pousse sur des rochers suintants. C’est un petit bégonia couvre-sol tapissant qui ne dépasse pas 10 cm de hauteur et fleurit rose. Ses marbrures sont intéressantes, on en trouve des vertes claires, des vertes foncés. Certains ont même des feuillages complètement noirs.

bégonias pour terrarium
Begoni blancii©cc-by-sa
bégonias pour terrarium
begonia blancii ©Mario Krpan

B. hydrocotylifolia

Bégonia mexicain à port compact et feuillage à reflets vert brillant.
Revers des feuilles rouge foncé.
Fleurs roses.
Hauteur : 10 – 15 cm de haut. 

bégonias pour terrarium
Begonia hydrocotylifolia ©Gotbot / cc-by-sa
bégonias pour terrarium : bégonia tropical
Begonia hydrocotylifolia ©wikimedia
bégonias pour terrariumbegonia blancii
Begonia polygonoïde ©Le monde des fougères

B. polygonoides

C’est une espèce intéressante.
Les feuilles sont petites et fines.
Il est retombant et fait des fleurs blanches en été.
Hauteur : 12 cm maximum.
Mettez-le le plus en hauteur possible dans un terrarium pour bien en profiter. 

bégonias pour terrariums
Share via
Copy link
Powered by Social Snap