Vers Helloasso

L’euphorbe chasse-taupe (Euphorbia Lathyris)

Caper spurge (Euphorbia lathyris), close-upCaper spurge (Euphorbia lathyris), close-up

On l’appelle l’euphorbe chasse-taupe, l’herbe à taupe, car elle a la réputation d’éloigner ce petit mammifère. Euphorbia lathyris est une bisannuelle, très rustique, qui se ressème sans souci. 

D’où lui vient cette réputation de chasse-taupe ?

L’épurge, son autre nom vernaculaire, peut être utilisée de deux manières pour tenir les taupes et les campagnols au loin. On peut couper des tiges et les introduire dans les galeries de ces animaux. Comme toutes les euphorbes, elle contient du latex qui exsude des tiges coupées. Cette substance est irritante pour nous comme pour les taupes qui s’en prennent plein le nez…

plante mellifère
©Inahwen

Autre possibilité : la réalisation d’un purin de chasse-taupe à pulvériser dans les galeries.

Les effets n’ont jamais été scientifiquement démontrés, mais les expériences jardinières semblent indiquer que c’est efficace pour éloigner les taupes sans leur faire de mal.

La plantation d’Euphorbia lathyris là où les taupes vous enquiquinent n’a pas d’effet. La plante doit être transformée pour un minimum d’efficacité.

Recette de purin anti-taupe

Avant de manipuler, de couper cette Euphorbia lathyris, protégez vos yeux, vos mains (et vos bras aussi, c’est plus prudent). L’épurge est la plus productrice de latex de toutes les espèces connues. 

Coupez environ 800 g de tiges. Hachez-les, placez-les dans un récipient non métallique et ajoutez 10 L d’eau de pluie (c’est mieux). Remuez tous les jours. Quand le purin ne fait plus de bulles, il est prêt à être utilisé. Pas la peine de diluer. Pulvérisez pur. 

Sinon, c’est une belle plante ! 

Si vous aimez les euphorbes, elle vous changera un peu des traditionnelles E. characias. Ses tiges robustes sont toutes droites et dépassent souvent le mètre. Les feuilles sont lancéolées, d’un très joli vert bleuté. Le plus remarquable, ce sont toutefois les capsules rondes, grosses (2 cm environ) qui contiennent les graines. 

Et comme toutes ses copines, l’épurge catapulte ses graines à tout-va, et il est possible d’en retrouver dans les lieux les plus improbables du jardin ! N’attendez pas avant d’extirper les semis spontanés indésirés. Les racines de l’euphorbe sont pivotantes et il n’est pas facile de les retirer une fois installées. J’en ai retrouvé une dans un interstice de mur d’environ 2 mm et je ne peux qu’imaginer la puissance de la racine, puisque malgré de gros efforts, je n’en suis pas venue à bout !

graine d'épurge
euphorbe chasse-taupe
©Ingwio

Épurge – Euphorbe chasse-taupe – Euphorbia lathyris – Fiche de culture

  • Famille : Euphorbiacées.
  • Type : herbacée, bisannuelle.
  • Exposition : soleil, mi-ombre.
  • Sol : neutre ou légèrement calcaire, sec, pierreux, bien drainé. Bien en rocaille. 
  • Dimensions : jusqu’à 1,5 m.
  • Rusticité : très rustique.
  • Floraison : avril à juillet. 
  • Mellifère ? Oui. Nectarifère ? Oui. Visitée par les fourmis. 
  • Plantation / Semis : automne ou printemps
  • Multiplication : laissez-là se ressemer toute seule ou récoltez les graines pour les semer là uniquement où vous le souhaitez ! 

Une petite histoire pour finir ?

Les mendiants utilisaient les feuilles de l’euphorbe chasse-taupe pour provoquer des lésions cutanées, des cloques pour susciter la pitié dans la rue, aux portes des églises pour susciter la pitié et récolter des sous plus facilement.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap