Comment nettoyer les plantes d’intérieur

Iuri-au

Les feuilles de nos maisons prennent la poussière. Comme il n’est pas question de les savonner, voici quelques astuces pour  nettoyer les plantes d’intérieur. Tout dépend de leur grandeur, si elles sont duveteuses ou cireuses…

Besoin de lumière !

Les plantes d’intérieur ont besoin de lumière pour être bien. Encore plus en automne et en hiver. La poussière qui se dépose inévitablement sur les feuilles doit être nettoyée régulièrement pour leur permettre de capter un maximum de lumière.

Nettoyer les feuilles duveteuses

Armez-vous d’une brosse à dents sèche, à poils souples (ou un pinceau sec), et brossez délicatement chaque feuille en n’oubliant pas les nervures. N’utilisez surtout pas d’eau, car les feuilles duveteuses ont une fâcheuse tendance à pourrir quand elles sont exposées à l’humidité.

Gynura ©Prill
Gynura ©Prill

Quelques plantes concernées : Plectranthus, Gynura aurantica, Tradescantia sillamontana, kalanchoé tomenteux, Cotyledon tomentosa, leș cactus poilus, les cactus laineux, calathéa velours, de nombreux bégonias d’intérieur, Pilea mollis, plante zèbre, saintpaulia…

Savon noir pour feuilles cireuses

Pour nettoyer les grandes feuilles cireuses, passez une éponge ou un microfibre humide sur le dessus et le revers des feuilles. Si elles sont collantes, ajoutez un peu de savon noir liquide dans l’eau. Pas la peine d’aller acheter des produits spécifiques lustrant dans le commerce ! En revanche, utilisez de l’eau déminéralisée ou de l’eau de pluie pour éviter les traces de calcaire sur les feuilles. 

Anthurium ©Andrey Bukreev
Anthurium ©Andrey Bukreev

Quelques plantes concernées : philodendron, Monstera, spathiphyllum, anthurium, Kentia, fougère nid-d’oiseau (Asplenium nidus), aspidistras, zamioculcas, oreille d’éléphant, clivia, figuier lyre, marante

Et hop, à la douche !

Vous n’imaginez pas nettoyer les petites feuilles une à une ? Comme vous avez raison ! N’hésitez pas à leur faire prendre une petite douche après avoir entouré leur pot d’un sac plastique pour éviter les projections et salissures. Réglez le jet fin et le tour est joué !

©Andrey Zhuravlev
©Andrey Zhuravlev

Quelques plantes concernées : Ficus, palmier (s’il n’est pas trop imposant, sinon utilisez la méthode citée pour les feuilles cireuses), lierres, sanseviere, jeunes fatsias, schefflera, pothos…

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap