Les trésors du Clos de Chanchore

 

D’une pâture à un jardin à l’anglaise, d’une cour plantée de pommiers à un arboretum… Marie-Catherine et Laurent Lemoine n’ont pas ménagé leurs efforts pour donner naissance au Clos de Chanchore, dont le nom a été tout récemment donné à une toute nouvelle hémérocalle !

Hortus Focus. Avoir une plante au nom de son jardin, c’est le bonheur ?

Marie Catherine Lemoine. Je suis enchantée ! C’est un beau cadeau que m’a fait Guénolé Savina en me proposant de donner le nom de notre jardin à l’une de ses créations. En septembre dernier, à Saint-Jean-de-Beauregard, il m’a apporté deux pieds, de suite installés dans le jardin. La fleur est beige abricot, on y trouve aussi un peu de framboise. Et j’avoue avoir un faible pour ses pétales froufroutants.

 

 

C’est l’une de tes plantes préférées ?

Hémérocalles et if en topiaire

Oui, j’aime beaucoup les hémérocalles pour la couleur qu’elles apportent aux massifs, pour leur simplicité de culture. Nous en avons planté une centaine de variétés dans le jardin, tous les rosiers en ont à leur pied. Des classiques installées au début du jardin puis des variétés moins communes au fil du temps. Attention, je ne les aime pas toutes ! Je ne suis pas très fan des Spider par exemple… 

Est-ce la seule collection du Clos de Chanchore ?

Non ! Je collectionne aussi les hostas. Laurent, lui, est fou de rosiers ; moi, un peu moins, car c’est moi qui les entretiens ! Et nous avons une passion commune pour les hydrangéas ! Nous avons également de nombreux rhododendrons et camélias sur notre 1,6 hectare. Et on n’est pas si loin de parler de collection pour les heuchères, les géraniums vivaces, les graminées et les pivoines !

Qui de vous deux a souhaité créer un arboretum ?

Laurent adore les arbres. Pour ses 40 ans, je lui ai offert un cèdre bleu. Depuis, nous avons planté d’autres magnifiques sujets : un metasequoïa, un hêtre pourpre, deux mélèzes, un chêne des marais, un cèdre blanc de Californie, un pin ‘Lord Weymouth’. Aujourd’hui, nous nous intéressons plus particulièrement aux arbres à écorce remarquable. L’arboretum commence à être très “habité” !

Vous avez également planté un arbre pour marquer la naissance de vos petits-enfants !

rosier de banks

Rosier de Banks ‘Lutea’

Oui, chacun a le sien. Pour Aurore, un arbre aux mouchoirs (cette année, il a gelé le 21 avril, j’étais très inquiète pour ce Davidia involucrata mais il est reparti, ouf !). Pour Quentin, un bouleau (Betula serrula). Pour Charles, un cerisier de Mandchourie (Prunus maackii). Pour Raphaël, un bouleau de Chine (Betula albosinensis var. septentrionalis). Enfin, pour Côme, né le 1er février dernier, un érable cannelle (Acer griseum).

L’automne doit être magnifique chez vous…

Il est absolument splendide comme dans la grande majorité des jardins ! Il faut vraiment inciter ceux qui apprécient les jardins à les visiter en cette saison. L’occasion d’admirer les couleurs des hydrangéas paniculés, le flamboiement du liquidambar et des érables. Le feuillage des cornouillers, des hêtres… Nous sommes toujours épatés par les couleurs de l’automne. Et puis, il ne faut pas oublier l’hiver, quand les écorces assurent à elles seules le spectacle. J’ai aussi un gros faible pour notre mélèze pleureur qui vire au jaune. J’adore observer sa silhouette, le soir, quand il a perdu toutes ses aiguilles. On dirait une sorcière… Une gentille et bienveillante sorcière ! 

L’automne au Clos de Chanchore

Le Clos de Chanchore à Fresne-Cauverville (Normandie) est ouvert pour des visites guidées (pas de visites libres).  Toutes les infos, c’est PAR ICI !

Merci à Jean-Lin Lebrun et Guénolé Savina pour leurs photos.

 

 

Retrouvez des accessoires et des outils sur l’Hortus shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.