Ça y est, les moustiques sont de retour ! Et agressifs en plus ! On se disait qu’avec la canicule, les larves avaient passé l’arme à gauche et que leurs saletés de géniteurs étaient peut-être en train d’agoniser, ventre en l’air, incapables de copuler. Tu parles ! Ces fourbes trouvent TOUJOURS ici et là des petits coins humides pour se reproduire et larguer leur fichue progéniture. Qui sont-ils et comment lutter ?

Quelles espèces de moustiques vivent en France et dans les Dom-Tom ?

On recense des centaines d’espèces de ces emmerdeurs patentés en France métropolitaine et dans les régions ultramarines. Certains de ces vampires sur pattes se distinguent particulièrement.

Aedes albopictus - moustique tigre

©mountbatten421

  • Le moustique tigre (Aedes albopictus) : il est identifiable grâce à ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes. C’est lui qui est susceptible de transmettre des maladies aussi sympathiques que le chikungunya, le zika et la dengue. Mais pour cela, il doit avoir d’abord piqué une personne déjà infectée. Perfide, il attaque le plus souvent aux chevilles, tôt le matin et en fin de journée. Une vraie petite saloperie débarquée en France métropolitaine dans les départements du sud et qui remonte inexorablement vers le nord…
  • Aedes caspius : son habitat, c’est la Camargue ! Flotte, chaleur, tout est réuni pour faire le bonheur de ce moustique long de 5 mm et qui est globalement roux. C’est une calamité capable de piquer 300 fois en 15 minutes… 
  • Anophèles : on les trouve en Corse et dans le delta du Rhône (autrement dit la Camargue, eh oui, encore…). Pour les choper, ce n’est pas simple puisque ces hypocrites ne font pas zzzz, zzzz, zzzz. Les femelles ne sont fécondables qu’une seule fois, mais ces malines aux ailes tachetées stockent la semence dans une spermathèque. Et vazy que j’te ponds, que j’te ponds… Et à peine adultes, les moustiques niquent et c’est reparti…
    moustique commun

    Culex pipiens ©Saccobent

  • Culex pipiens : c’est lui qui, le plus souvent, pourrit nos nuits de campagnards ou de citadins. Grâce à lui, nos pulsions sanguinaires s’expriment à coups de torchon, serviettes de bain, tout ce qui nous tombe sous la main. Un seul objectif : éradiquer l’ennemi. 

 

C’est la guerre !

Évidemment, il arrive qu’au moment d’une attaque, la pharmacie soit déserte. Pas un pschitt à l’horizon, enfer et damnation. Le Culex pipiens rode, il fonce en piqué sur votre oreille droite, tente une mission kamikaze sur votre cuisse (ça vous apprendra à dormir à poil). Que faire ?

l'été, le temps des moustiques

©Serhii Yakovliev

  • Mépriser la saloperie volante en vous recouvrant d’un drap et en attrapant une paire de bouchons d’oreille. Échec assuré. Madame Moustique a soif de sang et finira par vous piquer 1, 2, 3 fois avant d’aller cuver jusqu’au lendemain matin. 
  • Attraper le premier torchon venu pour lui faire sa fête (au moustique, hein, pas au torchon !)… Généralement, ça se termine par un énervement général, le réveil du compagnon ou de la compagne, et après 3200 tentatives foirées une tache rouge sur le mur blanc tout juste repeint. On se calme, ce n’est pas grave puisque vous avez – enfin – eu la peau de la teignasse. Tant pis si votre mur porte les traces de votre homicide volontaire.
  • Madame Moustique se joue de votre torchon comme d’une muleta. Olé ! Il est temps de passer à l’étape suivante. Vous vous souvenez avoir investi dans une raquette électrique antimoustique dénichée dans un Tout-à-10-balles. Mais où est cette foutue raquette ? Après deux heures de traque intensive, vous la trouvez rangée dans un endroit improbable. Et là, vous vous apercevez qu’elle doit être rechargée sur une prise électrique pour être en état de fonctionnement. Re-damned !
  • Vous lâchez une bordée de jurons à l’intention du démon volant… Pas efficace du tout, mais qu’est-ce-que ça fait du bien !
  • De guerre lasse, vous sombrez dans le sommeil, enroulé dans le drap, tel un Toutankhamon de pacotille. Au matin, 3 affreux boutons sur le mollet gauche vous gratouillent et la sale bête vous a en plus défiguré.
  • À 9 h pétantes, vous dévalisez le rayon “pschitts” apaisants ET répulsifs de la supérette toute proche. La prochaine nuit sera meilleure…. 

Mieux vaut, donc, être prévoyant !

  • Vider les soucoupes, les récipients qui trainent ici et là. Les femelles moustiques adorent y pondre.
  • Installer devant les fenêtres des plantes répulsives (même si cela ne marche pas à tous les coups) : citronnelle, cataire (herbe à chats), mélisse officinale, basilic à petites feuilles, lavande, romarin, thym citron, pélargonium odorant (Pelargonium graveolens). L’ail est un bon répulsif, mais se balader avec des gousses en guise de bracelet ou de collier, avouez que ce n’est pas super sexy. 
  • Portez des vêtements longs et amples. Et comme il parait que moustique tigre aime le noir, portez du clair. 
  • Installez des moustiquaires aux fenêtres si vous vivez dans un coin très infesté. N’hésitez pas à équiper d’une moustiquaire les berceaux et les lits des petits.
  • Les diffuseurs électriques sont une autre solution… mais n’oubliez pas qu’ils diffusent de l’insecticide en continu, à longueur de nuit.
  • Les crèmes, gels et autres pschitts demeurent les plus efficaces pour avoir la paix (efficacité avancée 8 heures, mais ça tourne plutôt autour de 4). N”en abusez pas non plus.
  • Pas la peine d’investir dans des bracelets censés protéger les enfants, des bidules à ultra-sons, des huiles essentielles (efficacité 20 min…) ou des lampes qui crament les bestioles (les moustiques s’en tamponnent allègrement). 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial