Mieux vaut prévenir que guérir. Mais parfois, on se laisse aller, on oublie de prévenir, hips !, et on ne peut plus que guérir. Déclenchez le plan ORSEC anti gueule de bois. 

Pour une pitite gueule de bois

  • Buvez de l’eau, beaucoup (et puis, ça vous changera de la veille, hein ?)
  • Sifflez du jus de pomme, d’abricot, mais surtout pas d’orange, de pamplemousse (beaucoup trop acide tout ça pour votre estomac malmené). Les jus de tomate ou de légumes font très bien l’affaire. Et pi, la carotte ça rend aimable ; et ça, l’entourage risque d’apprécier à moins qu’il soit dans le même état lamentable que vous. 
  • Foncez dans votre réserve de bouillons cubes (légumes, poule, bœuf) et buvez-en quelques tasses à votre rythme. Ça fait faire pipi, mais ça redonne aussi des sels minéraux et c’est léger. 
  • Vous pouvez tenter un jus de citron dilué dans un verre d’eau tiède. Le citron est un bon détoxifiant. Il va soulager votre estomac. 

Pour une grosse gueule de bois de l’espace !

infusion de romarin - hortus focus

©rezkr

  • La menthe poivrée : vous avez l’impression que la fanfare du village s’est donné rendez-vous dans votre boîte crânienne ? Envoyez une âme charitable à la pharmacie faire l’emplette d’huile essentielle de menthe poivrée. Utilisez-en quelques gouttes pour vous masser les tempes (n’approchez pas trop des yeux). Autres utilisations possibles : en infusion (ça soulage l’estomac), sur un sucre (assez efficace contre l’haleine de chacal qui ne manque pas d’accompagner l’abus de boisson…).
  • Le gingembre : vu sans doute le niveau de votre libido, vous pouvez y aller sur le gingembre, souverain d’ordinaire pour stimuler l’appétit sexuel, mais surtout en ce jour difficile, pour calmer les nausées dont vous souffrez. Explorez votre réfrigérateur. Un petit bout de racine tout rabougri y traine peut-être. Si c’est le cas, faites-le infuser (n’essayez pas de le couper, vu votre état, évitez d’utiliser tout objet tranchant) dans de l’eau bien chaude. Laissez infuser une dizaine de minutes et, hop, dans le cornet, l’infusion ! Allez vous étendre et attendez que le gingembre fasse son effet. Comptez une petite demi-heure pour que l’envie de vomir s’estompe puis disparaisse. 
  • Le romarin : lui aussi est connu pour lutter contre les maux de tête. Il peut être consommé en infusion (1 cuillère de café de plante séchée, jetée dans 150 ml d’eau bouillante) ou en inhalation (1 poignée de romarin séché dans 1 L d’eau très chaude). Placez une serviette sur votre tête et respirez les vapeurs de romarin. Évitez l’inhalation si vous êtes “border dodo”. Manquerait plus qu’au mal de crâne s’ajoute une brûlure au deuxième degré…
  • La réglisse : il parait que la racine en décoction permet de calmer les brûlures d’estomac (vous me direz ?). Recette express : 50 g de réglisse, 1 L d’eau froide. Amener à ébullition, laisser bouillir 15 minutes. Filtrez et glouglou. 
  • La banane : quand on boit comme un trou, on urine beaucoup. Résultat : une fuite directe de potassium qui a pour conséquence principale la fatigue ! Pour récupérer ce que vous avez perdu, mangez une ou deux bananes. Ce fruit est particulièrement riche en potassium ET en magnésium.

 

banane

©harmpeti

 

 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial