Des feuillages éclaboussés !

Isabelle Morand

J’ai beaucoup d’amour (ben oui !) pour ces feuillages éclaboussés, mouchetés qui sortent de l’ordinaire. Voici mes préférés… et j’ai du en oublier. Si vous en connaissez d’autres, merci de nous les conseiller ! 

Le sureau à feuille poudrée

Sambucus nigra ‘Pulverulenta’ pousse moins vite que les classiques (‘Black Lace’), mais on lui pardonne cette lenteur tellement il est beau. Son feuillage est blanc-vert, éclaboussé de points blanc argent, et plus ou moins strié. Il mérite bien ses noms vernaculaires de sureau à feuille poudrée ou à feuille ponctuée. Belle floraison blanche au printemps, suivie de baies noires. Atouts supplémentaires : il pousse bien en sol calcaire et pas de problème côté rusticité (-18°C).

À installer au soleil ou à mi-ombre (je le préfère vraiment à cette exposition, il éclaire super bien et attire l’attention). Hauteur : entre 2 et 3 m. Étalement : 2 m environ.

sureau à feuille poudrée
©Pépinière Brochet-Lantin
chévrefeuille à feuillage éclaboussé
©Globe Planter

Chèvrefeuille ‘Mint Crisp’

Il fait merveille dans mon jardin depuis plus d’une dizaine d’années. Ce Lonicera japonica ‘Mint Crisp’, que m’avait recommandé Globe Planter, crapahute dans un sureau noir ‘Black Lace’, se glisse parfois dans le pommier colonnaire à côté, et il se marcotte où bon lui semble. Il a même réussi, je ne sais comment, à se retrouver de l’autre côté d’un cheminement qui serpente dans mon petit jardin.

J’adore son feuillage semi-persistant, vert très frais éclaboussé de jaune, ses fleurs blanches et jaunes, super parfumées de juin à septembre avec une grosse pause estivale (surtout cette année avec la canicule). À installer à mi-ombre, en tout sol bien drainant. Super rustique : – 25°C. Hauteur : chez moi il grimpe jusque’à 2,50 m. Étalement : impossible à dire. 

Copalme d’Amérique panaché

C’est un arbre bien adapté aux petits jardins. La taille de ce Liquidambar styraciflua ‘Aurea’ ne doit pas vous faire peur. Il sera nettement moins grand qu’un copalme d’Amérique type… même s’il pourra atteindre 10 m de haut… et s’étaler sur 5 m. Le feuillage caduc est époustouflant de beauté : vert panaché de jaune au printemps et en été, vert, orangé, tacheté de rose en automne. J’ai pu l’admirer au jardin du Mas des Béalières à défaut de le planter chez moi, le jardin étant trop petit et déjà bien habité.

À installer au soleil, dans un sol neutre à légèrement acide, frais et humifère. Très rustique.

copalme d'Amérique 'Aurea'
©Isabelle Morand

Capucine ‘Alaska’

Pour changer des Tropaeolum classiques, voici une capucine au feuillage vert marbré ou ponctué de blanc. Évidemment, il ne faut pas la semer maintenant. Si on vous a donné des graines ou si vous en avez récolté, conservez-les dans une enveloppe ou une boîte opaque.

Ressemez ces capucines ‘Alaska’ en pleine terre en avril mai. Semez en poquet de 3 ou 5 graines et respectez une distance de minimum 30 cm entre les poquets. La levée prend entre 8 et 12 jours. Laissez pousser encore et conservez le plus fort des 3 plants. Prélevez les autres, replantez-les ailleurs ou offrez ces jolis feuillages éclaboussés. 

capucine feuillage éclaboussé
©koromelena

La poule et ses poussins… à feuillage tricolore

Tolmeia menziesii ‘Taff’s Gold’ est un petit bijou tapissant persistant ou semi-persistant (en fonction du climat de votre région). Le feuillage est vert pâle parsemé de taches se déclinant du jaune au blanc. Il fait de l’effet en pot ou en pleine terre et il est super adaptable. On peut croire le pépiniériste Éric Lenoir quand il écrit : « Très rustique, il s’adapte à la plupart des situations, et j’ai même pu le tester sur un talus plein sud en association avec des heuchères en remplacement – avantageux – d’hybrides jaune citron qui n’avaient pas résisté au soleil. »

D’autres feuillages éclaboussés très intéressants

  • Acer campestre ‘Pulverulentum’ : feuilles vertes pulvérisées de blanc crème.
  • Acer palmatum ‘Ukigumo’ : feuillage vert moucheté de blanc crème et rosé au printemps. Il passe au vert en fin d’été puis passe aux jaune et orange à l’automne. Superbe !
  • Catalpa speciosa ‘Pulverulenta’ : feuillage vert totalement moucheté de blanc. 
  • Fusain persistant ‘Harlequin’ (Euonymus fortunei) : feuilles persistantes vertes mouchetées de blanc. 
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap