Vers la boutique d’Hortus Focus Vers le site Vilmorin
Capucine
©petrabarz

Nature, plantes et bien-être : la capucine

La capucine – Tropaeolum – est originaire de la cordillère des Andes où elle était cultivée par les Quechuas. Cette herbacée non rustique, aux feuilles caduques, illumine les jardins de mai à octobre. Une fleur légume et aromate, une plante médicinale et un joli prénom !

Plantes et santé

capucines, fleurs et aromatiques
©MillefloreImages

Tropaeolum majus la capucine

La grande capucine – Tropaeolum majus – arrive en Europe dans les bateaux des conquistadors hollandais au XVIIe siècle. Louis XIV en faisait des bouquets pour Mme de Maintenon qui les aimait à la folie. D’ailleurs, on l’appelait alors  fleur d’amour. Serait-ce de cette ardeur que vient la symbolique de la capucine ?

En langage floral, elle raviverait la passion amoureuse.

Alliée des jardiniers, la capucine attire les pucerons. Placez-la au potager pour libérer vos légumes des attaques, mais aussi pour servir de garde-manger aux auxiliaires comme les coccinelles. En jardinière comme en pleine terre, les capucines feront bon ménage avec l’oseille sanguine ou des blettes à cardes colorées. Leurs couleurs éclatantes se marient bien avec le bleu du romarin, de l’hysope et de la nigelle, le rose-violet des lunaires et du tulbaghia. Les grimpantes peuvent aussi s’immiscer dans les haies.

Vous souhaitez semer des capucines : voir notre article.

Famille : Tropaeolacées - Type : annuelle
Origine : Amérique centrale et du Sud
Plantation : printemps - Hauteur : 30 cm pour les variétés naines et jusqu’à 4 m pour les grimpantes
Sol : drainant - Exposition : mi-ombre à plein soleil.
Floraison :  mai à octobre - fleur jaune, rouge, orange

En phytothérapie

Elle est connue depuis le XXe siècle seulement pour ses propriétés bénéfiques aux problèmes dermatologiques et aux pellicules.

Parties de la capucine utilisées

Plante entièreCapucine

Les graines, fleurs, feuilles et fruits

Capucine

CapucineElle est recommandée pour ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques. En cas d’affection dermatologique, de coups de soleil, d’érythème fessier, de démangeaison du cuir chevelu, les ongles cassants et les pellicules.

Diurétique et hypotensive, elle accompagne les traitements contre l’hypertension.

Tonique et antioxydante grâce à une forte teneur en vitamine C, elle ouvre l’appétit et facilite la digestion. Prise le soir, elle est bénéfique pour le sommeil.

Expectorante et antibiotique, elle favorise la guérison des bronchites aigües, des infections urinaires et augmente la résistance aux infections.

 

En usage interne

En infusion : pour un mug, une cuillerée à café de fleurs fraîches ou sèches. Couvrez d’eau frémissante et laissez infuser une dizaine de minutes à couvert. Filtrez. Consommez 1 à 3 mug par jour.

Dans l’alimentation : toutes les parties de la plante.

En hydrolat ou eau florale : vaporiser l’hydrolat en petite quantité pour parfumer l’espace.

L’utilisation des plantes pour se soigner doit se faire en demandant préalablement conseil à un médecin, pharmacien ou herboriste. Les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes atteintes de maladies chroniques et graves ou prenant des médicaments, doivent consulter un médecin avant de faire de l’automédication.

Côté cuisine

La capucine, câpres de boutons floraux en lactofermentation

On l’appelle aussi « cresson Indien » en raison de sa saveur légèrement poivrée. Ses fleurs parfument et décorent les salades. Ses boutons floraux font un condiment délicieux qui picote un chouille !

Capucines boutons floraux en câpresCueillette

  • Cueillez les boutons encore fermés (pas tous, laissez-en pour avoir des fleurs !). Utilisez un petit couteau pointu afin de ne pas abimer la plante.
  • Nettoyez délicatement les boutons en rentrant : ôtez les brindilles et les herbes puis rincez à l’eau claire. Si des pucerons se sont installés, plongez votre cueillette dans l’eau bouillante une minute, puis rincez rapidement à l’eau froide.
  • Cueillez des herbes aromatiques pour parfumer comme vous aimez !
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon ou une échalote.

Cueillette : 1h
Préparation : 20 min
Macération : 30 jours

Préparation de la lactofermentation

Dans un bocal bien propre et exactement à la taille de votre cueillette, placez vos boutons.

Préparez la saumure : 100 ml d’eau non chlorée + 3 g de sel

Ajoutez dans le bocal vos herbes aromatiques, l’ail et l’échalote (mais c’est en option en fonction de vos goûts). Tassez le tout en prenant soin de laisser les herbes sur le dessus afin que les bourgeons soient bien immergés.

Versez la saumure par-dessus. L’ensemble doit baigner dans le liquide.

Fermez le bocal et oubliez-le dans une pièce fraîche pendant un bon mois. Après ouverture, conservez-le au réfrigérateur.

Astuce : si vous voulez adoucir, ajoutez une cuillerée à café de sucre de canne complet.

Comment les consommer ?

Dans une omelette, avec du poisson ou du fromage, dans une sauce, dans les salades ou glissées dans une écrasée de pommes de terre… faites confiance à votre imagination !

Dico

  • Antibactérien : substance active contre les bactéries.
  • Antibiotique : Substance utilisée contre les infections causées par les bactéries.
  • Antifongique : traite les mycoses (infections par des champignons microscopiques).
  • Antihémorragique : qui a la propriété de stopper l’hémorragie.
  • Anti-inflammatoire : utilisé dans le traitement local de l’inflammation.
  • Antioxydant : agent qui empêche ou ralentit l’oxydation en neutralisant des radicaux libres qui sont responsables de dommages cellulaires, notamment sur l’ADN, et peuvent favoriser des maladies.
  • Diurétique : se dit d’une substance qui augmente la diurèse et peut éventuellement être utilisée contre l’hypertension artérielle.
  • Expectorant : Fluidifiant bronchique facilitant l’expectoration des sécrétions produites par les voies respiratoires inférieures
  • Hypotensif : diminution de la tension artérielle

 

 Sources : 
Le guide de la phytothérapie au quotidien - Karine Jacquemard (naturopathe-herbaliste) - Rustica Éditions
Plantes aromatiques & médicinales du jardin et Plantes aromatiques & médicinales sauvages - Alain Soubre, ancien responsable du Jardin botanique de Clermont-Ferrand - Artémis Éditions - parus en février 2021 -176 p. - 16 €
Des plantes médicinales dans mon jardin - Dr Claire Laurant-Berthoud et Marie d'Hennezel - Jouvence Nature Éditions
Osons la fleur dans nos assiettes ! de Pauline Dominicy
Mon jardin beau à croquer - Marie-Christine Lemayeur et Bernard Alunni - Éditions Terran
"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial