L’hiver, on a besoin d’une cuisine cocooning à partir de ce que nous offrent les potagers. Parmi les recettes qui font du bien, cette compotée tient le haut de la cuisine.

Pour cette recette, nous sommes allés piquer une idée sympa (les noisettes) dans Le traité de Miamologie : Les légumes et leur cuisine décryptée par le pourquoi de 180°C. Mais dedans, la recette de chou rouge est… à la vapeur !

Cette recette peut être conçue comme un plat unique.

Pour 4 personnes
15 minutes de préparation
1 heure de cuisson

Des courses à faire en fonction de vos envies

La base :

  • 1/2 chou rouge
  • 2 gros oignons (rouges)
  • 2 pommes : reinette ou juliet, granny smith si vous recherchez l’acidité
  • 6 cuillerées à soupe d’huile de noisette ou d’olive
  • une cuillerée à soupe de miel ou une cuillerée à café de sucre roux
  • une cuillerée à café de coriandre moulue
  • une cuillerée à café de cumin moulu
  • 10 cl de vinaigre de miel ou de cidre ou de xérès
  • sel et poivre du moulin

Les options :

  • une poignée de noisettes
  • une poignée de raisins de Corinthe
  • 200 g de lardons
  • un bouquet de coriandre fraiche
  • un bouquet de persil plat

Ôtez le tronçon blanc et dur du chou. Découpez-le en lamelles.
Pelez et émincez les oignons.

Dans une cocotte, mettez l’huile, jetez le chou et les oignons, salez généreusement. Couvrez et laissez cuire à feu doux.

Pelez les pommes et coupez-les en petits morceaux.

Ajoutez-les dans la cocotte avec le vinaigre, le miel et les épices.  À ce moment-là également, ajoutez les noisettes et/ou les raisins et/ou les lardons.
Contrôlez que le mélange reste humide (éventuellement, ajoutez un peu d’eau si nécessaire). Couvrez.

Laissez compoter tout doucement pendant 45 minutes à une heure. Le chou doit être moelleux.

Lavez et ciselez la coriandre ou le persil et parsemez sur le plat au moment de servir.

Belle harmonie avec les gibiers et les volailles !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.