Effet garanti dans un petit jardin ou sur une terrasse. Ces arbustes sélectionnés par Jean-Loup Hennebelle sont remarquables par leur floraison, leur port compact et leur silhouette plus ou moins tortueuse, très graphique qui se révèle en hiver…

Hortus Focus. Un arbre tortueux, n’est-ce pas un arbre tout raté ? Rassure-moi…

Jean-Loup Hennebelle, ©Isabelle Morand

Jean-Loup Hennebelle : Non, non, pas du tout. Pour moi, il y a de la poésie dans les arbustes à port tourmenté. On peut y voir de gentilles sorcières ! Dans une société où toutes les plantes “doivent” être tuteurées, on passe trop souvent à côté de la saison hivernale qui permet d’apprécier le graphisme des arbustes, notamment dans un petit jardin. Ce sont des arbustes qui permettent de ne pas trop utiliser souvent le sécateur en plus. Avec mon frère Nicolas, nous cultivons depuis 6 ans de nombreux arbustes pour leur beau graphisme, à destination des petits jardins. 

 

Quel cerisier à fleurs nous conseilles-tu pour planter au jardin ou en pot sur une terrasse ?

Le cerisier à fleurs ‘Kojo-No-Mai’ (Prunus incisa) est un bon choix pour les petites surfaces. Il ne dépassera pas 2 mètres et est intéressant trois saisons sur quatre : au printemps pour sa floraison, généreuse, blanche ; à l’automne, pour son feuillage qui vire au rouge – orangé ; en hiver, enfin, quand toutes ses feuilles sont tombées, il révèle une silhouette tourmentée ultra-graphique. 

©gartenknorze

Mon sol ne me permet pas de planter d’érable du Japon. Existe-t-il un arbuste au look d’Acer ?

Oui, je vous conseille de planter l’oranger du Mexique ‘White Dazzler’ (Choisya ternata). Le feuillage de ce choisya est finement découpé comme celui d’un Acer palmatum dissectum. De plus, sa floraison parfumée est éblouissante, d’un blanc qui attire le regard. Plantez-le devant une fenêtre, car son port bien compact et ses dimensions le permettent : 0,80 m de haut pour 1,20 m de large maximum. 

 

J’aimerais planter un arbuste dont le feuillage crée la surprise en automne. Une idée ?

Sans hésitation, un fusain à bois ailé (Euonymus alatus). Lui aussi remplacera parfaitement un érable japonais. Il pousse plutôt lentement ; adulte, au bout de quinze – vingt ans, il mesurera 2 m en tout sens. L’hiver, on peut profiter de son écorce insolite, les branches sont garnies d’ailettes en liège. Au printemps, il se couvre d’un beau feuillage brillant. Et à l’automne, tout le feuillage passe au rouge – orange intense. On ne voit presque plus que lui ! Il ne faut pas hésiter à le tailler en transparence, en novembre, quand la sève est descendante. Les Anglais disent qu’il faut tailler les branches qui s’entrecroisent à l’intérieur de l’arbre pour laisser aux oiseaux la place de passer dans l’arbuste. 

 

©Isabelle Morand

 

bookguy

J’adore les hêtres, mais ils sont beaucoup trop grands pour mon petit jardin. Existe-t-il un hêtre nain ?

Fagus ‘Mercedes’ ©plantaholic-sheila

Oui, la variété ‘Mercedes’ (Fagus sylvatica) qui ne dépassera pas 2 à 3 mètres au bout de 30 ans ! Je conseille de l’installer devant ou à côté d’une fenêtre pour pouvoir profiter l’hiver de sa jolie silhouette et de son feuillage marcescent. Celui-ci, pas besoin de le tailler, il pousse très lentement.

Avec quelles plantes habiller le pied de ces 4 arbustes ?

De l’ophiopogon noir mettra le feuillage printanier du hêtre en valeur par exemple. Mais on peut planter aussi des heuchères, des tiarelles et bon nombre de vivaces qui fleuriront leur pied au printemps.

Jean-Loup et Nicolas Hennebelle, spécialistes des arbres et arbustes, sont pépiniéristes à Boubers-sur-Canche, dans le Pas-de-Calais. 

 

 

 

 

Ils seront présents sur les Fêtes des plantes suivantes : 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.