Craquage total depuis fort longtemps pour ces arbustes… Plus précisément, depuis l’arrivée dans mon jardin du désormais classique – mais si chouette – ‘Diabolo’. Mais il existe d’autres variétés tout aussi intéressantes. Passage en revue et conseils de plantation avec Jean-Loup Hennebelle. 

Hortus Focus : Pourquoi adopter ces arbustes ?

©Isabelle Morand

Jean-Loup Hennebelle : Parce ce qu’ils sont presque parfaits ! Ils sont beaux et intéressants de mars à décembre. Ce sont des arbustes caducs, ils perdent leur feuillage trois mois dans l’année certes. Mais du débourrement jusqu’à la fin de l’automne, c’est du grand spectacle ! En fonction des variétés, on peut les installer à peu près partout, dans un massif, une haie et pour les plus petits, devant une fenêtre par exemple. 

Comment évoluent-ils pendant ces 9 mois ?

Les jeunes feuilles arrivent en mars-avril et leurs couleurs sont très belles, du rouge orangé au caramel foncé. Puis le feuillage se développe vite : du vert au noir en passant par le doré, le choix est large. Les fleurs, en juin, peuvent évoquer celles d’une viorne boule-de-neige. Elles forment des bouquets blancs. Puis viennent des petits fruits tout rouges entre juillet et août. Les oiseaux les aiment beaucoup. 

Pourquoi conseilles-tu de les planter aussi pour leur écorce ?

Là, l’intérêt est hivernal. On l’ignore souvent, mais l’écorce des physocarpes se desquame. Elle pèle et tombe d’elle-même entre décembre et janvier. Il faut attendre deux à trois ans après la plantation pour observer le phénomène. 

‘Diabolo’ ©alisluch

Quelles sont, pour toi, les variétés les plus intéressantes ? 

‘Diable d’or’ est un arbuste très coloré. Il faut savoir que son feuillage fonce au mois d’août. Il ne faut pas hésiter à le tailler après la floraison pour avoir de jeunes pousses orangées à l’automne. Pour un arbuste au feuillage vraiment noir, à installer dans un tout petit jardin ou devant une fenêtre, je conseille ‘All Black’ qui ne dépassera pas 1 m en tout sens ou ‘Little Devil’, un peu plus grand, 1,20 m en tout sens. Quant à ‘Amber Jubilee’, sa couleur caramel est remarquable. 

Quand peut-on planter les physocarpes et à quelle exposition ?

Vous pouvez les planter toute l’année, hors période de gel évidemment, si vous les achetez en pot. Ils apprécient le soleil et les terrains frais. Vous pouvez aussi les planter en terrain plutôt sableux, mais il faudra bien suivre l’arrosage la première année. 

Avec quelles plantes aimes-tu les marier ?

J’aime bien les installer en deuxième plan dans un massif, en habillant leur pied d’heuchères. Il suffit de choisir des variétés d’heuchères dont la couleur de feuillage se   rapproche de celle du physocarpe planté. J’aime aussi beaucoup le mariage d’un physocarpe à feuillage noir avec celui, vert, d’un Callicarpa ‘Profusion’ ou doré, celui de l’arbre aux faisans (Leycesteria formosa) ‘Golden Lantern’. 

Le site des pépinières Hennebelle, c’est PAR ICI !

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial