Balades dans l’Escambray (Cuba) : fleurs magiques, eaux mélodieuses…

 

À une dizaine de kilomètres de Trinidad, à Cuba, la montagne de l’Escambray offre une nature magnifiquement préservée, avec de multiples chemins à parcourir. Petit récit d’une journée dans le Parc Guanayara, entre forêt et rivière.

La Sierra del Escambray est une des régions les plus sauvages de Cuba. Elle s’étend dans le centre sud de l’île, sur une centaine de kilomètres (contre 40 km de large), avec comme point culminant le pic San Juan (1156 m). Véritable paradis vert, elle fut longtemps appelée « Guamuhaya » du nom des indigènes qui y vivaient. Aujourd’hui, ce massif montagneux est surtout apprécié pour sa fraîcheur agréable, loin de la chaleur de la côte. Nous y avons parcouru deux sentiers situés dans le Parc naturel de Guanayara, acheminés jusque là par un ancien camion militaire russe.

Escambrai - paysage

L’Escambray avec mariposas et fougères au premier plan ©V.Collet

 

Le sentier de la Barbera, une biodiversité extraordinaire.

Champignon

Champignon ©V. Collet

Cet étroit chemin de 3 kilomètres, taillé à la machette dans la haute végétation, descend doucement dans la forêt. Nous cheminons les uns derrière les autres. Et très vite, le silence de chacun laisse place au concert des oiseaux. L’immersion dans cette nature foisonnante est totale.  Il faut juste prendre garde à ne pas glisser. Le sol est accidenté et boueux du fait de l’humidité ambiante.  L’été, ici, l’air atteint 98% d’humidité (contre 70% l’hiver). Pour une température minimum de 27 degrés. Un climat qui engendre une flore et une faune exceptionnelles.

Sur les quelque 200 espèces de papillons que compte Cuba, bon nombre trouvent refuge dans l’Escambray. Quant aux plantes et aux champignons, ils poussent partout sur le sol, les branches, les troncs d’arbre… Quand ce n’est pas sur les fils des poteaux électriques, au bord des routes de la région, parfaits supports pour les petites broméliacées.

 

Escambray - mimosa pudica

Mimosa pudica ©V.Collet

En chemin, on croise des pins, des eucalyptus, des acajous, des bambous, des fougères arborescentes. Et quand c’est la saison, des orchidées sauvages. Nous avons pu découvrir le Mimosa pudica et ses jolis petits pompons mauves, utilisé pour les douleurs dentaires. Touchez une de ses feuilles? Celle-ci se repliera immédiatement comme quand elle reçoit une goutte de pluie. Une technique de défense et de protection : montrer des feuilles toutes fines et fripées ne fait pas envie aux prédateurs!

Plus loin, c’est un goyavier dont le fruit nettoie l’estomac et est très riche en vitamine C. Un Clitoria pulpuria à la forme évocatrice, butinée par un papillon… Ou encore de grosses graines de liane, rondes et plates, souvent ramassées pour servir aux massages. Le lieu compte de nombreuses autres plantes aux multiples vertus, que ce soit pour l’asthme, la grippe ou la peau. La balade pourra se faire accompagnée d’un guide qui donnera des détails sur cette médecine des plantes si chère à Cuba !

 

Casa la Gallega

Casa la Gallega ©V.Collet

La Maison la Poule (Casa la Gallega) : fruits tropicaux et poulet bio…

Après deux heures de marche, une petite pause déjeuner s’impose. On la fera dans cette ravissante auberge aux murs roses. En pleine nature, entourée d’un jardin et surplombant la rivière, la Maison de la Poule sert une cuisine simple et saine : jus de goyave, cocktails de fruits, assiettes d’avocats, papayes, pastèques, mangues ou oranges pour commencer. Suivent du riz et un excellent poulet grillé plus bio que bio. Les poules, ici, courent en toute liberté dans le jardin – c’est tout juste si elles ne vous suivent pas à table !

Escambray - mariposa

Fleur de mariposa ©V.Collet

Autour de la maison, on remarque de grosses et jolies fleurs blanches, des Mariposas, dont on se laisse conter l’histoire. Fleur nationale de Cuba, celle-ci était portée à l’oreille par les femmes des guerilleros pendant les guerres d’indépendance, au XIXe siècle. On gravait en effet, de façon invisible, des messages clandestins sur ses corolles, messages qui devenaient lisibles après séchage des fleurs.

 

Le sentier Sentinelles de la rivière mélodieuse : la grande symphonie de l’eau

Canne de rivière

Canne de rivière ©V.Collet

Centinelas del Rio Melodioso : ce sentier porte un nom qui fait plus penser à la Chine ou au Japon qu’à Cuba. Eh bien non. L’« île crocodile » a aussi ses heures de poésie et… de douceur ! On cheminera en longeant la rivière, la traversant parfois grâce à de petits ponts suspendus. Le sentier est bel et bien sous le signe de l’eau. Chemin faisant, on y découvre de nouvelles plantes telle cette sculpturale canne de rivière (Costus spicatus) dont les fines corolles blanches se déploient au sommet d’une épaisse tige rouge sombre. Du fait de sa forme, les Cubains qui ne manquent jamais d’humour lui ont donné le nom de « blaireau de rasage » !

Puis c’est la jolie piscine naturelle du Venao, avec ses eaux vertes, qui nous invite à la baignade. Encore un peu de marche et nous arrivons au spectaculaire Rocio, véritable bouquet final. Sur ce site, plusieurs chutes d’eau impressionnantes dévalent la pente au milieu des roches et de la végétation. On pourra s’y doucher, s’y tremper. Se laver l’esprit dans le bruit fracassant d’eaux cristallines semblant tomber du ciel…

 

Escambray - El Rocio

El Rocio ©Valérie Collet

 

Pour y aller: de La Havane, environ 3 heures par la route. De Trinidad, à peine une demi-heure.

Se loger: une chambre dans une maison particulière à Trinidad ou hôtel Helechos*** à Topes de Collantes.

Se restaurer à midi : à la casa la Gallega au sein même du parc Guanayara (photo)

 

Ce reportage a été réalisé dans le cadre de Turnat. Tous nos remerciements à Ecotur, organisateur de l’événement et à Pierre Boudot-Lamotte, directeur du magazine Destination Cuba.

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial