Vers Helloasso

Graines germées : le plein de peps !

graines germées
Inna Dodor

Riches en minéraux, acides aminés, vitamines, protéines… Les graines germées gagnent à être connues et mises en culture. Elles regorgent de bienfaits pour notre organisme, car le phénomène de germination accroît leur valeur nutritive. Mais cette culture nécessite de l’attention, tout comme leur conservation. 

Quel germoir choisir ?

Bannissez le germoir intégralement en plastique. L’idéal : un germoir constitué d’un bocal en verre, fermé par une grille et qui repose sur un plan incliné. Il permet de combiner trempage et germination. Enfin, il est très facile à nettoyer. La coupelle de germination est destiné aux graines à mucilage (voir plus bas).

germoir
©Anatoli Savitskii

Graines germées, mode d’emploi

  • Installez le germoir dans un lieu sombre et sec.
  • Remplissez le germoir de graines.
  • Faites tremper le temps préconisé selon le type de graine. Une nuit pour les petites et jusque’à 24 h pour les plus grosses graines.
  • Videz l’eau et rincez les graines.
  • Remettez les graines dans le germoir (grille vers le bas) et laissez-les égoutter. 
  • Chaque jour, rincez les graines avec de l’eau à température ambiante et laissez-les égoutter. Les deux premiers jours, rincez le bocal jusque’à ce que l’eau soit claire. Continuez jusque’à la maturité des petites pousses (le temps de germination est indiqué sur les sachets).
  • Quand les pousses sont prêtes, rincez et égouttez une dernière fois les graines. Elles sont alors prêtes à être consommées.
graine germée
©Antonel

Des cultures sous contrôle attentif

Le germoir est un milieu humide et chaud, propice au développement des bactéries et notamment de la très dangereuse Escherichia coli. Il faut donc être très rigoureux dans la culture et respecter quelques règles élémentaires.

Choisissez des graines spécifiquement produites dans le but d’être consommées sous forme de graines germées. Tout a été mis en œuvre pour qu’aucune contamination n’ait lieu depuis la récolte jusqu’au conditionnement.

Pendant la germination : à chaque rinçage, vérifiez que les graines ne sentent pas mauvais (si ça ne sent pas bon, c’est poubelle direct !).

Vérifiez l’absence de moisissure. Respectez le temps de germination indiqué.

Nettoyez très soigneusement le germoir et sa grille après chaque germination, chaque récolte.

Au moment de la récolte : les graines doivent être craquantes, pas toutes molles. Les tiges ne doivent pas être brunâtres.

On les conserve comment ? Au réfrigérateur, dans un sac en papier kraft dans les 2 à trois jours qui suivent la récolte.

AU MOINDRE DOUTE, JETEZ LES GRAINES !

Les principales graines germées

Alfalfa, la reine des graines

Elle contient tous les acides aminés essentiels. Elle est alcalinisante, détoxiquante, antioxydante, et déminéralisante (65 nutriments). Elle est riche en protéines (40%), glucides (37%), fibres (16,6%) et lipides (7%).

Avant la consommation : rincez bien les pousses pour les débarrasser de leur petite membrane marron.

À table ! Ses pousses ont une saveur douce et délicate. Elles se consomment en pousses vertes d’environ 3 cm.

alfalfa
©Yana Tatevosian

Trempage : de 4 à 6 h. Durée de germination : 5 à 7 j. Rinçage et arrosage : 2 à 3 fois par jour. Température ambiante. Conservation : 3 jours au réfrigérateur.

graine germée fenugrec
©Madeleine Steinbach

Fénugrec, la graine du tonus

Originaire du Moyen-Orient. Elle contient 29% de protéines. Elle est très riche en fer, phosphore et soufre. Parfaite pour redonner du tonus et lutter contre l’anémie.

Avant la consommation : lavez bien les pousses.

À table ! Une petite saveur de curry. Elle se consomme en pousses crues de 1 à 2 cm et se mélange bien avec les graines d’alfalfa.

Trempage : 8 h. Durée de germination : 4 à 7 j. Arrosage : 2 fois par jour. Température ambiante. Conservation : 3 jours au réfrigérateur.

Lentilles corail, un goût d’Asie

Ces graines originaires d’Asie centrale sont riches en calcium et en fer.

Avant la consommation : lavez les pousses.

À table ! à consommer crues ou cuites (pas plus de 5 min de cuisson). 

graine germée
©PeterHermesFurian

Trempage : 8 à 12 h. Durée de germination : 4 j. Arrosage : 1 fois par jour. Température ambiante. Conservation : 3 jours au réfrigérateur.

Orge, la céréale des gladiateurs romains

Cette céréale est riche en glucides (57%) en calcium, magnésium, fer, cuivre, iode et en vitamines. Les graines sont bonnes pour la mémoire, dynamise, et pourrait aider à lutter contre les ulcères.

Avant la consommation : rincez abondamment les pousses.

À table ! consommez les graines ajoutées à de la salade. Ajoutez-les au dernier moment dans vos plats cuisinés. 

orge germée
©PeterHermesFurian

Trempage : 12 h. Durée de germination : 3 à 4 j en germe; 4 à 6 j en pousse ; 10 à 15 jours en herbe. Arrosage : 2 fois par jour. Température ambiante. Culture d’abord dans l’obscurité puis en éclairage naturel. Conservation : 3 jours au réfrigérateur.

Roquette, des petites pousses piquantes

La roquette c’est bon en salade, mais aussi en micropousses. La graine germée contient des vitamines A, B1, B2, B3, mais aussi du potassium, du calcium, du phosphore. 

Comme ce sont des graines à mucilage, il est conseillé de plutôt les cultiver en coupelle de germination que dans un germoir classique.

Avant la consommation : rincez abondamment les pousses.

À table ! consommez ces pousses piquantes et au goût poivré avec de la salade, mais aussi dans des soupes, c’est délicieux !

roquette germée
©xamtiw

Trempage : 1 h. Puis rincez les graines dans une passoire. Durée de germination : environ 6 j. Arrosage : matin et soir, utilisez un vaporisateur pour garder les graines humides. Température ambiante. Conservation : 2/3 jours au réfrigérateur dans un contenant hermétique.

Les graines à mucilage

Comme la roquette, il faut d’abord les faire germer puis les rincer dans une passoire pour éliminer la pellicule gluante qui s’est développée. Adoptez la culture en coupelle de germination dans laquelle vous ferez tremper les graines avant de les mettre en culture : basilic, cresson, moutarde, chia, moutarde, lin.

Les graines sans mucilage

Celles-ci, vous pouvez les cultiver dans un germoir classique : poireau, radis, radis noir, blé, quinoa, haricot mungo, millet, pois chiche, lentille…

Un germoir pour les flemmards

La culture des micropousses prend du temps et ne peut être négligée. Alors, on a inventé des germoirs automatiques qui, en dehors de leur prix évidemment, n’ont que des avantages : pas besoin de changer ou de vaporiser, possibilité de faire germer plusieurs types de graines en même temps, produire d’importantes quantités et gain de temps appréciable. 

Le site germoir-automatique.fr a testé 4 germoirs automatiques, de 89 € à 270 € environ. Vous pouvez consulter les résultats sur une page dédiée. 

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

graines germées
Share via
Copy link
Powered by Social Snap