5 feuillages tout doux

Silver Mound Artemisia schmidtiana In Garden

Toucher, effleurer, caresser… Un plaisir sensuel que nous offrent bon nombre de feuillages tout doux, velus, denses, duveteux. Installez ces feuillages à caresser le long de passages ou en bordure de massifs.

L’oreille de souris

Une super vivace pour les terrains ensoleillés et secs. Et Cerastium tomentosum var. columnae est capable de former rapidement de beaux tapis de feuillage gris, tout doux. Entre mai et juillet, l’oreille de souris se garnit d’une multitude de petites fleurs blanches. Elle est très utile pour garnir le haut d’un muret ou constituer des bordures de massif ou d’allée. Vous pouvez l’installer aussi pour border un escalier en l’associant à des plantes aux exigences semblables : petits cistes, santolines, lavandes, thyms. Bien rustique.

©apugach
©apugach

Le thym laineux

Difficile de ne pas se laisser aller à le caresser ! Les petites feuilles de Thymus pseudolanuginosus sont duveteuses, vertes. Il faut vraiment le planter pour ce feuillage tout doux, mais aussi pour sa jolie floraison rose estivale même si elle est plus ou moins fournie selon les années (sans que l’on s’explique pourquoi). Une merveille en rocaille, car un seul pied peut s’étaler sur plus d’une soixantaine de centimètres et s’en aller recouvrir des pierres. Un bon pouvoir couvrant donc pour cette plante aromatique bien rustique (-15°C). À planter de préférence au printemps. Le thym laineux aime se faire rôtir au soleil, dans des sols secs, calcaires. Super joli planté en pot : 2 à 3 godets sur le pourtour, et au centre 1 pied de vergerette (E. karvinskianus). 

©JPLDesigns
©JPLDesigns

La molène géante 

Si vous visitez en été le Jardin botanique du Beau pays, de Pierre Lavalée, dans le Pas-de-Calais, ne manquez pas la parcelle où poussent des dizaines et des dizaines de Verbascum bombyciferum. De ces chandelles (jusqu’a 2 m de haut !) au feuillage tout doux, gris, laineux surgissent des hampes spectaculaires de fleurs jaune soufre. Pour profiter longtemps de cette plante bisannuelle, coupez les hampes fanées pour inciter la plante à en produire de nouvelles. Côté esthétique, contentez-vous d’enlever les feuilles sèches. La molène aime les sols bien drainés et le soleil. Elle est particulièrement belle, plantée en fond de massif, devant une barrière, mais peut aussi créer une surprise dans un massif. La variété ‘Arctic Summer’ fleurit jaune citron.

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand
©Eunbi Kim
©Eunbi Kim

L’absinthe naine de Schmidt

Un adorable petit coussin au feuillage tout doux, gris argenté, semi-persistant. Artemisia schmidtiana ‘Nana’ se plaît en terrain sec et ensoleillé, comme ses 3 copines citées ci-dessus. Pas grand entretien à prévoir, juste la débarrasser de ses fleurs mortes, et ce uniquement pour des raisons esthétiques. Cette mini-absinthe, très rustique (-20°C) est très chouette en bordure et cela permet de bien profiter de son feuillage aromatique.

Le buisson laineux

Sans doute le feuillage le plus doux de cette sélection. Adenanthos sericeus est un petit arbuste australien dont le feuillage suscite immédiatement une envie de caresses. Il est malheureusement peu rustique (-5°C). Mieux vaut donc le cultiver en bac sauf dans les régions ultra-douces pour profiter de son feuillage persistant et de ses fleurs estivales rouges. Entre 1 et 1,3 m de haut pour 1 m de large. 

©Lenny Kaiser
©Lenny Kaiser

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

347 Shares 2K views
Share via
Copy link