pH pour potentiel hydrogène. Mesurer le pH de votre sol va vous permettre de savoir si votre terre est neutre, acide ou calcaire. Un rhodo ne fera pas long feu en terre calcaire. Un géranium sanguin ou de l’origan plantés en sol acide ne donneront jamais rien. ! 

Glanez des indices pour commencer…

Hydrangea macrophylla dans l'arboretum

Hydrangea macrophylla.©I.Morand.

Ouvrez l’œil. Observez. Certaines plantes qui poussent spontanément peuvent déjà vous renseigner sur la nature du sol.

Les végétaux indicateurs d’un sol acide : rhododendron, azalée, camélia, skimmia, hortensia tout bleu (sans apport d’engrais bleuissant), bruyères, oseille, digitale, prêle, myrtillier, sapin…

Les végétaux indicateurs d’un sol calcaire : coquelicot, centaurée, campanule, charon, érable champêtre, pavot, sureau, ancolie, lavande, arbre à papillons, lilas, acanthes, primevères…

Parfois, dans un même jardin, on peut trouver un coin à tendance calcaire et un autre à tendance acide. L’affaire n’est donc pas toujours simple…

Comment mesurer ce pH ?

  • Avec un kit d’analyse vendu dans le commerce. 3 minutes suffisent pour obtenir un résultat satisfaisant. On met la terre dans un tube, on ajoute de l’eau déminéralisée ou un liquide réactif. Puis, on agite le tube avant d’y plonger une bandelette qui va se colorer et de référer à la charte colorimétrique présente dans le kit. Généralement, vous pouvez faire plusieurs tests avec le même kit.
  • En faisant appel à un laboratoire. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie. 
  • En utilisant un pH-mètre ou Testeur de pH. Cet appareil à enfoncer dans la terre livrera son verdict en quelques secondes. 

Alors, acide ou calcaire ?

(TABLEAU)

pH < à 5,5 Très acide
pH compris entre 5,5 et 6 Acide
pH compris entre 6 et 6,5 Légèrement acide
pH compris entre 6,5 et 7,5 Neutre
pH > 7,5 Calcaire

 

Les conseils du pépiniériste Thierry Delabroye

“Il vaut toujours mieux cultiver des plantes adaptées à son sol et à son climat plutôt que de s’échiner à tenter de planter des végétaux qui vont toujours avoir des misères et vous en faire baver. On peut cependant avoir des plantes acidophiles en sol calcaire. Il va suffire de creuser un bon gros trou et d’ajouter la terre qui convient, du compost, du terreau de feuilles. Attention, il y a des limites quand même. Ça marche bien pour les plantes vivaces, moins bien pour les arbustes. Si leurs racines touchent le calcaire, c’est fichu !”

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial