Quelles plantes multiplier en janvier – février

Il y a toujours des plantes à multiplier, y compris en hiver. Beaucoup plus qu’on ne le pense… Alors, action. Liste des végétaux à multiplier en janvier-février.

Anémones du Japon

En janvier, prélevez des racines, coupez-les en morceaux de 5 cm environ. Installez-les dans une caissette ou une terrine récupérée à la poissonnerie. Fin mai, des feuilles se seront bien développées. Il sera alors temps de les mettre en pleine terre.

Aralia

Il suffit de prélever les rejets en février (ou mars) et de les replanter.

Armoise

Prélevez des boutures de bois sec chez les espèces ligneuses (Artemisia abronatum, A. alba ‘Canescens’). Ensuite, c’est à vous de voir pour les installer en pot ou à leur place définitive dans votre jardin. 

Asphodéline

Semez les graines de bâton de Jacob que vous avez récoltées. 

Aucuba

Pratiquez une « dissection » des baies pour extraire les graines. Installez les graines dans des godets. 

Bégonia tubéreux

Déterrez les bulbes en février. Installez-les dans une terrine emplie d’un simple terreau. Ce contact avec le substrat va inciter le bulbe à germer. Quand vous voyez plusieurs bourgeons, prenez un couteau et découpez le bulbe en plusieurs morceaux (le plus important, c’est que chacun de ses éclats comporte au moins un bourgeon bien développé). Laissez les plaies sécher une journée avant de rempoter chacun individuellement. Laissez-les à l’abri du froid et plantez en mai après les dernières gelées.

©Skymoon13
©Skymoon13

Bergénia

C’est une plante qui se multiplie à partir de quasi-rien du tout. Prélevez un ou deux bouts de rhizomes à installer dans un pot ou une terrine emplie d’un mélange de sable et de tourbe (à 50-50) et dès que les plantes vous semblent bien enracinées, zou, au jardin.

Buis

Si la pyrale a ravagé vos pieds de buis, mais que vous ne vous décidez pas à abandonner le buis… Prélevez des boutures et installez-les (en respectant un écartement de 10 à 15 cm) directement en place, dans une tranchée remplie de graviers fins. 

Chardon bleu (Eryngium)

Boutures de racines en janvier ou février à installer dans une terrine dans un substrat contenant beaucoup de sable. Installez au jardin quand les premières feuilles sont bien développées. Les espèces bisannuelles se ressèment à la volée. 

©Holcy
©Holcy

Crambé

Prélevez des boutures de racines de Crambe et installez-les en pot dans un substrat sablonneux. Gardez hors gel et repiquez entre juin et septembre.

Echeveria

On peut faire des boutures de feuilles en février-mars dans une serre hors gel. Côté substrat, c’est tout simple : mettrez les feuilles dans des pots de graviers. À rempoter quand les petites rosettes sont formées. Soyez patient, le rempotage n’est pas à 15 jours près !

©Satakorn
©Satakorn

Fusain

Si vous avez la chance d’avoir des drageons sur votre fusain d’Europe (Euonymus europaeus) et rempotez en pot individuel.

Gazon d’Espagne

Semis à l’extérieur pour Armeria maritima puis récupération des plantules (ne soyez pas trop pressés, attendez qu’elles soient assez costaudes) et repiquage dans un substrat très drainant. Vous pouvez les installer dans votre jardin durant tout l’été. 

©Alex Manders
©Alex Manders

Grévilléa

Après les avoir fait tremper, semez des graines en février, pas avant. Une chaleur de fond est indispensable pour la levée. Rempotez ensuite individuellement les petits plants de Grevillea et protégez-les du froid au moins les deux premières années. Même process pour une vivace, la monarde (Monardia), mais, elle, vous pourrez la mettre au jardin dans quelques semaines. Idem pour les scabieuses. 

©Alex Manders
©Alex Manders

Plume du Kansas

Semez les graines récoltées de vos Liatris spicata. Repiquez dans des pots individuels à garder à l’abri (châssis) avant d’installer au jardin en fin de printemps, début d’été.

Micocoulier

Semis des graines en pot et en terrine dans un mélange de tourbe et de sable, et sous-châssis. Quand les bébés de vos Celtis ont deux feuilles, installez chacun dans un pot. Vous les installez en pleine terre d’ici un an (ou deux). 

Œillets

Semis hyper facile à l’intérieur de la maison. Quand les plants ont trois ou quatre feuilles, vous pouvez les installer dans des pots individuels et les repiquer au jardin dès la fin des dernières gelées. Idem pour les œnothères (Œnothera) qui rejoindront le jardin en septembre après un passage en pépinière chacune dans un pot.

©Olga Ivanova
©Olga Ivanova

Pavots

Les espèces annuelles peuvent être semées directement en place. Pour les pavots d’Orient (Papaver oriental), vivaces, il faut d’abord semer les graines dans un pot rempli d’un mélange léger et drainant, et les rempoter une fois. L’installation définitive au jardin peut être effectuée en septembre. Ils fleuriront l’année suivante.

Phlox

Une méthode très intéressante pour obtenir des plants bien costauds. En janvier, prélevez des racines épaisses sur les grandes variétés et découpez-les en bouts de 3 à 4 cm. Dans un local hors gel, remplissez une terrine d’un substrat léger, sablonneux. Posez les bouts de racines à l’horizontale (ne les enterrez pas !). Dans quelques semaines, vous allez obtenir des bébés phlox avec des feuilles. Rempotez en mars, plantez au jardin ou en grand pot en début d’été.

Phlox ©Ludmila Kapustkina
Phlox ©Ludmila Kapustkina

Rhubarbe

Quand les premières nouvelles pousses rouges comment à pointer, prenez une bêche bien affutée et découpez la souche en plusieurs morceaux à replanter vite ailleurs au jardin. Vous pourrez récolter une année plus tard sur les nouveaux pieds.

Pavot en arbre

Prélevez des racines de Rhomneya coulteri, coupez-les en bouts d’environ 8 cm et installez chacun dans un godet dans un châssis hors gel. Au début de l’été, vous pourrez installer les boutures directement au jardin.

©Lauren Savignano
©Lauren Savignano

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

171 Shares 1.7K view
Share via
Copy link