Petites histoires autour du chou-fleur

Tim UR

Pour les uns, son odeur à la cuisson est totalement rédhibitoire. Pour les autres, elle est supportable, car promesse d’un bon gratin par exemple. On ne va vous expliquer cette fois comment le cultiver, mais vous raconter des petites histoires et anecdotes autour du chou-fleur (Brassica oleracea var. botrytis). 

Le potage à la Du Barry

Avant de partager la couche de Louis XV, Jeanne Bécu a collectionné les amants. Pour la faire entrer à la cour, on lui trouve un mari, le comte Guillaume Du Barry. Maîtresse royale, elle règne pendant 5 ans sur le cœur du roi et dans les cuisines. Elle a un jour l’idée de demander au cuisinier en chef de réaliser une recette utilisant le chou-fleur et la crème fraîche. Les désirs de la Du Barry sont des ordres, et le cuistot s’exécute. Louis XV adoooorrrre le potage et lui donne le nom de sa favorite. À noter qu’il n’existe pas une seule recette de la crème à la Du Barry. On peut y ajouter un peu de pommes de terre ou un chouïa de poireau voire une pincée de cumin.

« Portrait de la comtesse Du Barry en Flore », peinture à l’huile sur toile (1769  par François-Hubert Drouais).
« Portrait de la comtesse Du Barry en Flore », peinture à l’huile sur toile (1769 par François-Hubert Drouais).
©Lenyvarvsha
©Lenyvarvsha

Chou de Chypre ou chou d’Italie ?

Les deux ! On pourrait même l’appeler chou du Moyen-Orient, car il semblerait que le chou-fleur était déjà cultivé depuis belle lurette dans cette région. Mais il s’agissait du chou sauvage (d’un brocoli) et c’est le travail des hommes qui a fini par faire naître cette grosse pomme de chou. Il est arrivé en France au XVIe siècle, mais il faut attendre environ deux siècles pour que sa consommation touche toute la population. 

©Slavica Popovska
©Slavica Popovska

Ça pue, mais ça se soigne ! 

Tout simplement parce que ces membres de la famille de crucifères contiennent des substances soufrées. Et l’odeur forte à la cuisson est souvent avancée pour ne pas manger de chou-fleur ! Pour neutraliser ou diminuer l’odeur qui vous dégoûte, ajoutez une feuille de laurier ou quelques gouttes de jus de citron dans l’eau de cuisson. On sait aussi que les choux font partie des légumes qui font péter. Une affaire de fermentation contre laquelle on ne peut pas grand-chose. Sauf à ne pas manger de chou-fleur et autres choux, ce qui est dommage tout de même. 

©Sudowoodo
©Sudowoodo

Les garçons naissent dans les choux…

Pas facile de savoir exactement d’où vient la légende. Depuis l’Antiquité, la rose est associée à la féminité. Il fallait donc trouver une autre pour les bébés mâles et on a choisi le chou. Pourquoi pas les petits pois ou les carottes, allez savoir… Ce qui est certain, c’est que le chou est un symbole de la fertilité dans l’Antiquité, mais aussi au Moyen-âge. Quand on célébrait un mariage, on préparait pour les nouveaux conjoints une soupe au chou (bonjour la nuit de noces…).

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

117 Shares 3K views
Share via
Copy link