Pourquoi les feuilles des arbres caducs passent-elles au jaune, à l’orange, au rouge ou encore au pourpre avant de tomber ?

Ginkgo biloba ©Guénolé Savina – Jardin Kériel

Comme un bouquet final en plein cœur de l’automne, mille nuances de rouille, rouge, doré, jaune, violet, orange vif, rose corail, brun… illuminent nos campagnes et nos jardins pendant quelques semaines. Les feuilles vertes des arbres et des arbustes à feuilles caduques changent de couleur et résoudre le pourquoi du comment a pris du temps.

La couleur des feuilles provient des pigments. Ce sont des substances naturelles produites par les cellules des feuilles pour les aider à se procurer de la nourriture. Les trois pigments qui colorent les feuilles sont la chlorophylle verte, l’anthocyane rouge et le carotène jaune. Comme les jours raccourcissent de façon significative dès le début de l’automne, la production de chlorophylle  ralentit et finit par s’arrêter. La chlorophylle existante dans la feuille se décompose et la couleur verte s’estompe. C’est la première cause du changement de couleur et, de ce fait, les carotènes jaunes et oranges deviennent à nouveau visibles. Les couleurs mordorées des jeunes feuilles au printemps, ces coloris tendres masqués par la chlorophylle, sont maintenant visibles et sacrément concentrés ! Ils prennent une belle revanche… 

Pourquoi les feuilles tombent-elles pour se faire ramasser à la pelle et finir au compost ?

©Guénolé Savina – Jardin Kériel

Une zone cellulaire liégeuse compose la base des feuilles, le pédoncule est donc “amovible”. Au printemps et en été, les feuilles sont nourries par la sève qui remonte des racines. La feuille sert de panneau solaire et transforme cette sève dite brute en sève élaborée qui redescend aux racines. Un vaste circuit fermé qui a besoin de chaleur et de soleil. La plante doit donc marquer une pause.

En automne, cette partie entre la feuille et l’arbre ne permet plus le mouvement des sucres vers la partie principale de l’arbre. Les sucres sont piégés et concentrés dans les feuilles et deviennent des anthocyanes, donnant à la feuille une couleur rouge, violette ou orange sanguine. Cette zone est intimement liée à une hormone végétale, l’auxine. Au fur et à mesure du raccourcissement des jours et de la baisse des températures, la production d’auxine dans les feuilles diminue. La couche liégeuse se dégrade, l’allongement de ces cellules crée des fractures et la feuille se détache de la branche.

La suite, vous la connaissez …. L’arbre en dormance nous livre tout le graphisme de sa structure. Regardez, observez les arbres… Ils dorment, ils hibernent, ils se préservent pour mieux se préparer à nous réjouir au printemps…

 

 

 

Arbres et arbustes à feuillage caduc, consultez quelques fiches de culture  

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial