Les différentes formes de bonsaï

Modify260

Souvent, cultiver un bonsaï nous semble aussi compliqué qu’apprendre le chinois. Et parler bonsaï peut paraître mission impossible. Alors voici les différentes formes de bonsaïs, L’explication de une codification établie par les Japonais.

Moyôgi

L’une des formes les plus courantes en bonsaï. Il s’inspire de la forme des arbres qui en plaine ou en moyenne montagne sont bousculés par le vent et les amplitudes thermiques. L’arbre est donc légèrement tortueux, en forme de S.

Pour azalée, buis, arbre à thé (Carmona), charme, cotonéaster, épicéa, érable du Japon, érable trilobé, ficus, genévrier de Chine, ginkgo, grenadier, if, murraya, orme de Chine, pin à 5 aiguilles, pin noir du Japon, pistachier, podocarpus, pommier d’ornement, prunier chinois (Sageretia theezans), sérissa, troène.

moyogi - forme bonsaï
©wikimedia

Nea-gari 

Il a les racines apparentes (un peu comme les palétuviers dans la mangrove) et l’arbre semble marcher.

Pour ficus, Serissa japonica (neige de juin), azalée, buis, érable trilobé. 

 

 

Bun-jingi

Un grand échalas ! Le tronc est un peu incliné, tout fin, centré dans le pot. Il ne porte pas de branches. Seuls quelques plateaux sont réunis au sommet.

Pour azalée, buis.

Bunjinj - wikimedia
©wikipedia

Chokkan 

La forme la plus conforme à ce l’on imagine d’un arbre : un tronc tout droit et des branches également réparties le long de ce tronc. On a l’impression qu’il s’agit de la forme la plus facile à cultiver. Que nenni ? Les troncs parfaitement droits sont très difficiles à obtenir. 

Pour azalée, buis, charme, cognassier du Japon, érable du Japon, érable trilobé, ginkgo, grenadier, hêtre, murraya, orme de Chine, pistachier, pommier d’ornement, troène et certains conifères (cryptoméria, épicéa, faux cyprès, genévrier de Chine, genévrier à aiguilles, if, pin noir du Japon, pin à 5 aiguilles).

chokkan forme bonsaï
©Penguin company

Shakan

L’arbre n’est pas centré pour donner au final une impression de parfait équilibre (et ce n’est pas qu’une impression). Il s’agit de la version inclinée du Shokkan. 

Pour azalée, buis, érable trilobé, faux cyprès, murraya, pistachier.

Bonsaï Shakan
©wikimedia
Hokidachi bonsaï
©wikimedia

Hôkidachi

Le tronc est droit et la ramure en un éventail régulier. On parle aussi de forme en balais. L’orme du Japon se prête particulièrement à cette forme qui reprend celle qu’il a dans la nature. 

Pour azalée, orme du Japon, arbre à thé, cotonéaster.

Ken-gaï

Le bonsaï qui cascade. À former avec des arbres ou arbustes à port rampant comme certains cotonéasters, mais aussi if, buis, abricotier du Japon, azalée. La culture se fait dans un pot haut et peu large.

Kengaï bonsaï
©wikimedia
Han Kengai bonsaï
©wikimedia

Il existe aussi la forme Han-Kengaï, dans laquelle le tronc forme « « seulement » une semi-cascade. Pour abricotier du Japon, azalée, buis, charme, cotonéaster, ficus, if, orme de Chine, pin du Japon, Podocarpus.

 

 

 

Seki-joju

Parmi les plus belles formes de bonsaï ! Les racines de l’arbre sont plaquées sur une roche avant de s’ancrer dans le pot. La vie du bonsaï est assurée par les radicelles dans le pot. On imite la nature là aussi puisque des arbres poussent ainsi, sur des pierres.

Pour azalée, buis, faux cyprès. 

sekijoju - bonsai
©wikimedia

Ishi-tsuki 

Dans cette forme, l’arbre pousse dans une cavité de la roche et les racines sont plaquées sur la roche. Cette forme de bonsaï nécessite une culture en plateau et le maintien d’une atmosphère humide autour. Tous les arbres ne sont pas capables de s’adapter à ce style.

Choisissez de préférence l’érable trilobé ou le genévrier (Juniperus).

Ikadabuki

Une des formes de bonsaï à troncs multiples. Là encore une imitation de la nature. Un arbre tombé à terre peut produire de nouvelles branches, de nouveaux troncs. Pour bien le mettre en valeur, il faut une poterie large et plate. Les cotonéasters, cryptomérias, ifs, genévriers de Chine se prêtent bien à cette forme, mais aussi le buis, le camélia, l’arbre à thé, l’érable trilobé, l’érable du Japon, le pommier d’ornement, le pistachier…

forme bonsaï
©wikimedia

Il existe aussi Netsu-na-gari, forme en radeau, mais les troncs sont inclinés. Pour faux- cyprès, azalée, buis.

Yose-ue

Bosquet composé d’un nombre impair d’arbres, 5 au minimum. Pour donner l’impression de forêt, les arbres sont de taille différente puisqu’il faut donner l’impression que naturellement il existe un arbre fondateur et les autres.

Pour troène, pin à 5 aiguilles, if, charme, érable du Japon… 

D’autres formes de bonsaï

  • Takozukuri : troncs et branches sinueux. Forme « pieuvre »
  • Nejikan : tronc partiellement tortueux. Pour orme de Chine.
  • Kabu-dashi : plusieurs troncs issus d’une même racine. Pour buis, azalée, érable trilobé
  • Go-kan : 5 troncs sur une même racine. Pour azalée, buis, érable du Japon, érable trilobé. 
  • Sharimiki : le tronc et certaines branches latérales mortes sont partiellement écorcés. Pour buis, genévrier à aiguilles. 
  • Sabamiki : le tronc, généralement sinueux, est fendu longitudinalement. Pour abricotier du Japon. 

Les espèces à former en bonsaï

Abricotier du Japon (Prunus mume)

Azalée (Rhododendron indicum)

Buis (Buxus microphylla, B. harlandii)

Camélia (Camellia japonica, C. sasanqua)

Carmona (Ehretia microphylla)

Charme (Carpinus koereana, C. laxiflora, C. turczaninovii)

Cognassier du Japon (Chaenomeles sinensis, C. speciosa)

Cotonéaster (C. horizontalis)

Cryptomeria (C. japonica)

Épicéa (Picea excelsa, P. glehnii, P. jezoensis)

Érable du Japon (Acer palmatum)

Érable trilobé (Acer buergerianum, A. trifidum)

Faux-cyprès (Chamaecyparis pisifera)

Ficus, figuier banian (Ficus retusa, F. microcarpa)

Genévrier à aiguilles (Juniperus rigida)

Genévrier de Chine (J. chinensis)

Ginkgo (G. biloba)

Grenadier nain (Punica granatum ‘Nanum’).

Hêtre (Fagus sylvatica, F. crenata)

If (Taxus cuspidata, T. baccata)

Murraya (M. paniculata)

Orme de Chine (Ulmus parvifolia var. chinensis)

Orme du Japon (Zelkova serrata)

Pin à 5 aiguilles (Pinus pentaphylla, P. parviflora)

Pin noir du Japon (P. thunbergii)

Pistachier (Pistacia chinensis)

Podocarpus (P. macrophyllus, P. nagi)

Pommier (Malus cerasifera)

Sagérétia (Sageretia theezans)

Sérissa (Serissa foetida)

Troène (Ligustrum sinense)

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap