Les plantes aromatiques n’ont pas toutes les mêmes exigences. Certaines ont besoin d’être au sec, d’autres ont besoin d’un peu plus d’humidité. Certaines préfèrent le plein soleil, d’autres la mi-ombre. Voici comment associer les plantes aromatiques dans une jardinière ou un gros pot. Ou bien encore les cultiver chacune dans un pot, mais dans les bonnes conditions.  

jardinière thym et sauge - Hortus Focus

Sauge et thym ©annalovisa

Aromatiques et décoratives toute l’année !

Leur feuillage est persistant, il reste donc très décoratif tout l’hiver. Pas mal également d’avoir en permanence sous la main de quoi parfumer ses plats. Un peu de thym frais dans un plat, ça donne déjà un goût d’été ! Un peu d’origan frais sur une pizza maison, c’est trop bon ! 

Romarin, sarriette vivace, thym, origan, marjolaine, hysope, laurier, sauge, lavande apprécient un sol sec et une exposition ensoleillée. La verveine citronnelle peut alors être cultivée seule dans un pot, car si elle apprécie le soleil, elle préfère avoir les pieds au frais. 

Décor et régal estival

Vous les semez, vous les récoltez quelques semaines plus tard. Leurs feuilles et/ou graines sont comestibles. Mais ces plantes sont des annuelles, il faudra donc en semer à nouveau l’année suivante. 

Carvi, cumin et fenugrec sont à cultiver pour leurs graines ; cerfeuil, persil, coriandre, aneth pour leurs feuilles ; la capucine pour ses fleurs et ses boutons de fleurs qui peuvent remplacer les câpres. 

Pour l’ombre ou la mi-ombre

Toutes les aromatiques n’ont pas besoin du plein soleil pour donner le meilleur d’elles-mêmes. Nombreuses même sont celles qui cultivées à mi-ombre développeront des saveurs plus prononcées. 

Ciboulette, marjolaine, pimprenelle, bourrache, cerfeuil musqué, rau ram et les annuelles herbacées (coriandre, persil, aneth…) poussent bien à mi-ombre. La livèche préfère carrément l’ombre. Le basilic peut être cultivé à ombre super légère. Les feuillages dorés ou panachés de la mélisse et de l’origan aiment la mi-ombre.  

Melisse - Hortus Focus

©olga miltsova

Sur les rebords de fenêtre

Le plein sud, une exposition de rêve pour les adorateurs du combiné “plein cagnard et sol sec” : thym, sauge, romarin, lavande, plante-curry, sarriette, thym-citron, achillée millefeuille, brède mafane, hysope. Le basilic s’y plaira aussi, mais le substrat doit être maintenu humide. 

Pour un rebord de fenêtre à mi-ombre, choisissez plutôt d’installer : oseille, mélisse, bourrache, ciboulette, cerfeuil musqué, laurier, ciboulette, persil, pimprenelle, agastache, aneth, estragon, stevia. 

L’éternelle solitaire…

La menthe doit être cultivée seule, dans un pot à mi-ombre. Si vous l’installez en jardinière, séparez-la des autres plantes aromatiques avec une planchette de bois sinon elle prendra vite toute la place et fera disparaître vos autres plantes. Au jardin, enfoncez le pot dans la terre pour l’empêcher, là encore, de cavaler si vous n’avez pas envie de la retrouver partout. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial