Vers la boutique d’Hortus Focus

Notre plan ORSEC pour un jardin quasi noyé

Jonquilles sous l'eau

Ce mois de mai qui ressemble à un mois de mars (en pire !) n’est pas sans poser de gros soucis aux jardiniers. État des lieux, solutions, idées pour éviter aux plantes de se noyer. C’est pô toujours facile… Plan ORSEC du jardin en route…  Avec la complicité de Dimitri Kalioris. 

Des bouées canards pour les hostas

Les limaces et les escargots sont super à la fête en ce moment. Il suffit de baisser les yeux pour les voir se multiplier en live. Les hostas voient arriver ces hordes de gluants avec horreur. Vous avez déjà entendu le cri d’un hosta face à une armée de limaces ? C’est genre Carrie au bal du diable ou Freddy, les griffes de la nuit !

Que faire se résigner ? Non ! Organiser un massacre en masse de gastéropodes ? À vous de voir. Perso, je ne préconise pas cette solution non pas parce qu’elle ne me convient pas, juste par souci de ne pas me faire tomber dessus par les défenseurs acharnés de ces bestioles. Tu comprends rien à la biodiversité… Laisse vivre les limaces, ça va se réguler… Écraser un escargot (même sans le faire exprès), c’est commettre un crime et autre blabla. Désolée, mais là trop, c’est trop ! 

Revenons donc à nos hostas en pot ou pas, même combat. La protection avec la cendre de bois ne sert à rien, il faudrait la renouveler trois fois par jour en ce moment. Les granulés, c’est mauvais pour les hérissons. C’est pourquoi à ce moment-là de l’énervement, et en désespoir de solutions raisonnables et raisonnées, il convient de réquisitionner les fameuses bouées canards de nos enfants et petits-enfants.

Commentkonfaitalors ? Passez délicatement la bouée molle autour de l’hosta puis gonflez-là. Comme ces fourbes de limaces sont capables de grimper sur du plastique, faites fondre un peu de beurre et badigeonnez la bouée avec. Elle se transformera en joli toboggan à gastéropodes. Bien fait !

Des brassards pour les tomates

Je sais, c’est pas facile, mais pour éviter la noyade aux jeunes plants de ‘Noire de Crimée’, ‘Cornue des Andes’, ‘Ananas’ et j’en passe, la seule solution consiste à les équiper de mini-brassards de nage. À la guerre comme à la guerre ! 

 

 

La cape (imperméable) de Super-Héros

Le concombre masquéCertes le concombre a une forme de barque, mais ce n’est pas une raison pour lui faire découvrir les chutes du Zambèze. Équipez-le d’une cape de super-Héros (imperméable) contre les pépins (merci Édika).

 

 

 

 

Elles avaient des bottes

botte de carotte
oqba

Les carottes en ont vraiment marre d’être trempées comme des soupes. Pensez à leur mettre des bottes… Il existe aussi des bottes pour les radis. Nous pouvons vous envoyer des adresses, si besoin.

 

 

 

L’hermine

Manteau de fourrure
Tarzhanova

le manteau de fourrure (synthétique, of course) sera du bel effet sur les grandes asperges et les plantes vertes et les protégera efficacement de l’humidité. Pour les secondes, évitez le modèle à poils laineux.

 

 

 

 

 

 

La pèlerine pour les aubergines

pelerineTrès fashion, le printemps marque le grand retour de la pèlerine, grâce à Harry Coco Chamelle. Le célèbre couturier aveyronnais fait toujours la pluie et le beau temps, dans l’univers de la mode. Effet bœuf garanti. Les hirondelles vont être à la fête. Les aubergines apprécieront.

 

 

 

 

 

Le plaid pour les avocats

couvertureLes nuits restent fraîches, malgré tout, et les avocats sont frileux, c’est bien connu. Le bon jardinier doit penser à tout et les couvrira avec un plaid écru (c’est mieux) bien épais. Pour les maintenir, préférez un barreau, plutôt qu’un tuteur.

 

 

 

La serre flottante

flotte bateau à voileVous n’avez pas le pied marin et avez toujours rêvé de naviguer ? Installez des serres flottantes dans votre jardin. Vos pommes de terre auront peut-être le mal de mer, mais vous prenez quand même le risque, car vous êtes un véritable aventurier. L’Invincible Armada de la patate, c’est vous. En avant, toute !

 

 

Un ciré breton pour les cactus

Vous trouvez qu’on exagère ? En cette période de dérèglement climatique, on n’est jamais trop prudent avec nos (très) chères têtes hérissées. « L’exemple vient du marin », comme aimait à le répéter Robert-Louis Stevenson, le soir, au coin du feu. Un dernier conseil, avec les cactus, proscrivez les bouées gonflables sus-citées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et pour compléter le tout, nous préconisons :

  • Un caban pour le chou kale ;
  • Des palmes et un tuba pour le poivron ;
  • Un matelas pneumatique pour la mâche ;
  • Des boudins pour les courgettes ;
  • Le pot-parapluie, autrement appelé parapot, pour la patate douce ;
  • Des bobs étanches pour les aromatiques ;
  • Des kway pour les endives ;
  • Un pardessus pour la rhubarbe

 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Jonquilles sous l'eau
Share via
Copy link
Powered by Social Snap